Caracterisation de la reponse autoimmune b et t dirigee contre le spliceosome. Interet cognitif et therapeutique des peptidomimetiques

par HELENE DUMORTIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Sylviane Muller.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'une des caracteristiques principales des maladies autoimmunes systemiques consiste en la production d'autoanticorps (autoac) diriges contre une grande variete d'antigenes (ag) ubiquitaires telles que les particules ribonucleoproteiques u snrnps et hnrnps, impliquees dans le metabolisme des acides ribonucleiques messagers. Afin de mieux comprendre les mecanismes precis mis en jeu au cours de la reponse autoimmune dirigee contre ces particules, et plus particulierement contre certains de leurs constituants, a savoir les proteines u1c, u1a, smd1 et hnrnp a2, nous avons entrepris l'etude de cette reactivite tant d'un point de vue humoral (reponse des lymphocytes b) que cellulaire (reponse des lymphocytes t auxilliaires ou helper, th). Nous nous sommes tout d'abord interesses a differents aspects de la reponse b anti-rnps chez les malades et chez des modeles murins, et plus precisement : a la specificite fine des autoac, a la structure de l'autoag cible et aux correlations que l'on peut etablir entre cette structure et la specificite des autoac, et enfin, au role des genes du systeme hla dans la production des autoac. Par ailleurs, la participation essentielle de lymphocytes th autoreactifs a la mise en place de la reponse humorale, et de la pathologie autoimmune en general, est aujourd'hui clairement etablie mais leur specificite exacte reste meconnue. Nous nous sommes attaches a identifier les epitopes de la proteine smd1 reconnus par les lymphocytes th autoreactifs naturellement presents chez les souris lupiques mrl lpr/lpr et chez des souris non autoimmunes de meme haplotype. Outre l'interet d'ameliorer nos connaissances dans ce domaine encore inexplore, cette etude a ete envisagee dans un but final de mise au point d'une strategie d'immunomodulation specifique de la reponse t autoimmune par des pseudopeptides. L'evaluation de la faisabilite d'une telle approche dans deux systemes antigeniques modeles a constitue la premiere etape de notre projet.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 261 p.
  • Annexes : 553 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.