Mecanismes d'activation de canaux ca 2 +, k + et cl et formation de pores transmembranaires par les leucotoxines a deux composes de staphylococcus aureus

par Leila Staali

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Didier A. Colin.

Soutenue en 1999

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Staphylococcus aureus secrete une famille de leucotoxines membranolytiques associees a differentes pathologies infectieuses. Parmi celles-ci, la leucocidine de panton et valentine (lpv) et la -hemolysine sont composees de proteines de classe s (hlga, hlgc, luks-pv) et de proteines de classe f (hlgb, lukf-pv) qui ne sont toxiques qu'en synergie sur la membrane des cellules-cibles. Le mode d'action physiologique des differentes associations : hlga/hlgb, hlgc/hlgb, luks-pv/lukf-pv a ete etudie sur des polynucleaires neutrophiles humains, a l'aide de techniques de spectrofluorimetrie et de sondes moleculaires fluorescentes. Dans un premier temps, les composes de classe s se fixent sur des recepteurs membranaires. Dans un deuxieme temps, la fixation secondaire des composes de classe f entraine l'activation de differentes voies de signalisation intracellulaire pour activer differents effecteurs membranaires. Ainsi, differents types de canaux calciques pre-existants permeables aux cations divalents (ca 2 +, zn 2 +, mn 2 +) sont actives via des proteines g trimeriques : i) des canaux calciques ca 2 + - independants, ii) des canaux crac apres mobilisation des reserves intracellulaires de ca 2 + de type ip 3-icr et cicr et iii) des canaux calciques pkc-dependant selon le couple leucotoxique teste. Les leucotoxines activent egalement, des canaux k + ca 2 +-dependant et des canaux cl dont les canaux cl ca 2 +-dependant. L'ensemble de ces evenements active diverses fonctions cellulaires des pn impliques dans la defense anti-bacterienne. Apres insertion et polymerisation des deux composes (s et f) dans la membrane, se forment des pores impermeables aux cations divalents (ca 2 +, zn 2 +, mn 2 +) et au cl. Par contre, ils presentent une forte specificite aux cations monovalents (na +, k +) conduisant ainsi, a une necrose cellulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 239 p.
  • Annexes : 393 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.