Induction du metabolisme aromatique, notamment de la synthese d'acide salicylique lors des reponses de defense du tabac

par MARIE-AGNES PIERREL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PATRICK SAINDRENAN.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'acide salicylique (as), un metabolite phenolique issu de la voie des phenylpropanoides, est l'une des composantes naturelles de la transduction du signal, ou le signal lui-meme, conduisant au phenomene de resistance induite chez les plantes, en reponse a une agression par un agent pathogene. De par le role essentiel joue par cette molecule de signalisation dans le regne vegetal, la modulation de sa teneur endogene offre une perspective interessante d'augmenter la resistance des plantes par genie genetique. Actuellement, aucun gene codant pour une enzyme specifique de sa biosynthese n'a ete clone et tres peu de donnees sont disponibles concernant l'implication d'intermediaires biosynthetiques putatifs dans les etapes cles de regulation. Nos travaux ont montre que l'induction de la synthese de novo de l'as chez le tabac necessite apres infection par le vmt ou induction par un eliciteur fongique, la stimulation de la premiere enzyme de la voie generale des phenylpropanoides : la phenylalanine ammoniac-lyase (pal). L'acide piperonylique (ap), un inhibiteur de la cinnamate 4-hydroxylase (c#4h) i) s'est revele un outil extremement puissant pour devier in vivo le flux de precurseurs dans la partie amont de la voie metabolique conduisant a l'as, ii) nous a permis de preciser le role mineur de l'acide benzoique libre (ab) comme intermediaire dans la synthese d'as. L'apport exogene d'ab a des cultures cellulaires de tabac a mis en evidence l'implication d'une activite benzoate 2-hydroxylase (ba#2h) convertissant l'ab en as par une systeme inductible relie a un processus de detoxication et non correle a l'accumulation d'as in vivo. L'ensemble de ces resultats permet donc de proposer l'existence d'une voie metabolique conduisant a la synthese d'as chez le tabac, independante de celle de l'ab et faisant intervenir un mecanisme de -oxydation, conduisant au benzoyl-coa, a partir de l'acide cinnamique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 P.
  • Annexes : 390 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.