Etude de la regeneration du nerf sciatique chez les souris nfh-lacz deficientes en neurofilaments axonaux

par JOELLE VEZIERS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MONIQUE SENSEN BRENNER.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le cytosquelette est compose de microtubules, de microfilaments et de filaments intermediaires. Au role dynamique des deux premiers s'oppose un role plus statique des filaments intermediaires, essentiellement representes par les neurofilaments dans les neurones peripheriques. La generation de souris nfh-lacz, caracterisees par une desorganisation du cytosquelette neuronal (eyer & peterson, 1994), a notamment permis de confirmer la participation des neurofilaments dans le controle du calibre axonal. En effet, chez ces souris, l'expression d'une proteine de fusion nfh-galactosidase provoque l'agregation des filaments intermediaires dans le soma des neurones et leur deficience dans les axones. Il en resulte une diminution du diametre axonal associee a une surmyelinisation ainsi qu'a un ralentissement de la vitesse de l'influx nerveux. Mon travail de these a consiste a etudier l'influence de la desorganisation du cytosquelette sur les capacites de regeneration du nerf sciatique. Cette etude a revele que les souris transgeniques retrouvent un usage partiel de leur patte dans des delais post-lesionnels comparables a ceux des souris sauvages (12-15 jours). Par ailleurs, le nombre identique d'axones en partie distale de la lesion au cours de la regeneration a permis de conclure a une vitesse de repousse axonale similaire chez les souris nfh-lacz et sauvages. De meme, des analyses par immuno-transfert ont montre que l'expression et le transport de la gap-43 et de la p75, deux proteines de la regeneration, ne sont pas affectes par l'absence de neurofilaments. En revanche, nous avons constate de maniere fort interessante une reapparition plus precoce de l'influx nerveux dans les nerfs sciatiques leses des souris nfh-lacz. Ce travail suggere que l'absence de neurofilaments n'altere pas les capacites de regeneration des axones peripheriques et qu'elle pourrait meme conferer a ces axones des proprietes electriques leur permettant d'etre plus rapidement conducteurs au cours du processus de regeneration.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 P.
  • Annexes : 331 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.