Integration de l'information photoperiodique par les noyaux suprachiasmatiques. Role de la melatonine et des feuillets intergenicules lateraux

par NATHALIE JACOB

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Paul Pévet.

Soutenue en 1999

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez les mammiferes, les noyaux suprachiasmatiques (nsc) de l'hypothalamus contiennent l'horloge circadienne principale. L'expression de la proteine fos induite par la lumiere nous a servi de marqueur cellulaire de l'activite intrinseque des nsc. Nous avons montre que la duree de phase de sensibilite a la lumiere des nsc depend de la photoperiode. Apres transfert des animaux de lp en sp, l'allongement de la phase de sensibilite a la lumiere des nsc se fait en 3-4 semaines. Bien que ce laps de temps soit similaire a celui necessaire pour observer l'extension du pic nocturne de mel en sp, nous avons montre que l'absence de mel n'empeche pas l'integration d'une photoperiode courte. L'extension complete de la phase de photosensibilite est identique chez les animaux intacts et les animaux pinealectomises. Les nsc recoivent l'information photique directement de la retine et indirectement via les fibres npy originaires de l'igl. Dans cette structure, une augmentation significative de 41% du nombre de neurones npy a ete observee chez des hamsters maintenus en sp. Ainsi, les igl connus jusqu'a present comme l'une des structures cle du systeme circadien, sont aussi capables d'integrer des changements photoperiodiques. Cette augmentation du nombre de cellules npy dans l'igl a lieu tres rapidement, apres 4 jours seulement en sp. Les igl sont non seulement capables d'integrer des changements photoperiodiques mais egalement de les distribuer aux differentes structures auxquels ils sont connectes, notamment les nsc. En effet, nous avons montre que l'integrite des igl est necessaire pour avoir l'allongement complet de la phase de photosensibilite dans les nsc, en terme d'expression de fos. Cette etude nous a donc permis de montrer que les igl sont clairement impliques dans l'integration des changements photoperiodiques par les nsc.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 p.
  • Annexes : 224 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.