Les hydro-écorégions du bassin de la Loire : morphologie, hydrologie, pressions anthropiques sur les cours d'eau et les bassins-versants

par Heriniaina Andriamahefa

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Bernard Etlicher.

Soutenue en 1999

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est une régionalisation multi-critères des écosystèmes fluviaux. Nous utilisons des sources exhaustives de données, homogènes à l'échelle du bassin de la Loire et de ses principaux cours d'eau (120. 000 km2) mais parfois hétérogènes par leur qualité. Ces données caractérisent les structures physiques globales (physiographie, morphologie, réseau hydrographique) et les pressions anthropiques des cours d'eau et des bassins-versants qui proviennent des schémas de vocation piscicole, des fichiers de l'agence de l'eau, des chroniques de débit de la Bdhydro, les données du recensement général agricole et de population et les fichiers Corine Land Cover. Le travail de traitement de données repose sur le couplage d'outils (SIG et télédétection) et d'analyses statistiques descriptives et multivariées, SGBD). Nous présentons dans la première partie la problématique de la régionalisation utile pour l'écologie des milieux aquatiques ("écorégions" Omemik, 1980, ou "hydro-écorégions", Wasson et al. , 1993). Les régions sont délimitées par approches qualitatives ou quantitatives à partir des variables de contrôle majeures ; géologie, relief, climat (chap. 1). Le 2e chapitre présente une typologie morphodynamique des cours d'eau. 5 variables mesurées sur 910 tronçons ont alimenté la base de données utilisée pour décrire les types de vallées, alors que 7 types de faciès décrivent 215 tronçons fluviaux. Un traitement statistique par région respectant la variabilité longitudinale a été réalisé. Les traits physiques mis en évidence ont une composante régionale. La deuxième partie de la thèse aborde la question de l'anthropisation des cours d'eau sous trois angles : les aménagements directs (barrages, chenalisation, entretien), la modification des régimes hydrologiques et enfin l'utilisation du sol. Ce travail met en évidence des tendances fortes, comme le fait que plus de 80% du linéaire fluvial soit touché par des aménagements ; la régionalisation révèle que les régions calcaires du bassin sont les plus affectées, et de manière "dure", par les aménagements de type seuils et barrages, que le Massif armoricain, s'il est touché par la pollution, est relativement épargne (chap. 3). L'analyse de 40 caractéristiques d'écoulement sur 355 chroniques de débit (chap. 4) nous a permis de définir une régionalisation de 4 traits éco-hydrologiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XIII-272 p., 1 vol. de pl. et annexes non paginé)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-272 (381 références)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1606
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.