Territoires des universités et modes de vie des étudiants

par Jean Pihan

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Corentin Canévet.

Soutenue en 1999

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La @multiplication des sites d'enseignement supérieur en Bretagne, notamment les créations d'universités, d'antennes universitaires, d'écoles d'ingénieurs ou de STS depuis les années 1970 estéclairée par l'analyse du processus historique de constitution du réseau européen des universités médiévales, puis du réseau des universités et des collèges en France entre la Renaissance et la Révolution. L'analyse porte à la fois sur les formes géographiques de la diffusion des universités, sur le rôle des acteurs (Pape, pouvoir royal, princes territoriaux, villes, collectivités locales) et sur les modèles politiques qui les inspirent. Avec la densification de leur réseau, le recrutement régional ou local des universités contemporaines succède au recrutement international des plus grandes universités médiévales ou à la pérégrination académique de la Renaissance. Le mouvement de "nationalisation" des universités contribue à la limitation progressive de leurs aires de recrutement liée aussi à une lente évolution des relations entre parents et enfants. La "découverte de l'enfance", à laquelle participent universités et collèges, est marqée par un plus grand attachement affectif entre générations et par une demande croissante d'un enseignement de proximité qui contribue fortement au passage des anciennes facultés des Arts aux collèges d'Ancien Régime. Ce mouvement est analysé dans le cadre de l'ancienne Province de Bretagne entre le transfert de la faculté de Droit de Nantes à Rennes (1735) et la Révolution. La demande actuelle d'un enseignement supérieur de proximité s'accompagne d'un considérable développement de la cohabitation familiale des étudiants qui, selon les enquêtes réalisées, reste cependant moindre parmi les étudiants bretons que parmi les étudiants de Cologne et de Düsseldorf. Le choix des lieux de stage témoigne aussi d'une faible mobilité des étudiants attachés à la résidence parentale ou à leur propre résidence s'ils vivent en couple.

  • Titre traduit

    University territories and Student Lifestyle


  • Résumé

    The @increase in the number of institutions of higher education in Brittany, notably the creation of universities, universities branches, engineering schools, and technical colleges since the 1970s, can be understood by an analysis of the historical process of the development of the network of medieval European universities, and later of universities and colleges in France between the Renaissance and the Revolution. The analysis bears simultaneously on the geographic distribution of universities, on the role of the diverse actors (popes, royalty, territorial princes, cities, and communities), and on the political models that inspired them. As their network became increasingly dense, local or regional recruitment of universities succeeded the international recruitment of the great medieval universities or the academic peregrination of the Renaissance. The movement toward the " nationalisation " of universities contributed to the progressive limitation of their scope for recruitment, which was also linked to a gradual evolution in the relations between parents and their children. The " discovery of childhood ", in which universities and colleges participated, was marked by a greater emotional attachment between generations and an increasing demand for local instruction, making a strong contribution to the movement from the old arts faculties to the colleges of the Ancien Regime. This movement is analysed in the context of the old Province of Brittany between the transfer of the law faculty from Nantes to Rennes (1735) and the Revolution. The present demand for local higher education has been accompanied by a considerable development in students remaining at home. According to surveys, this development remains nevertheless lower among Breton students than among students in Cologne or Düsseldorf. The choice of location for internships also testifies to the low mobility of students who have become attached to their parental home or to their own home, if they live in a couple.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (1021p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 927-946

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque-cartothèque de l'UFR Sciences économiques Gestion Géographie et Aménagement des territoires.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2781 (1)
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque-cartothèque de l'UFR Sciences économiques Gestion Géographie et Aménagement des territoires.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2781 (2)
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/86/1
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/86/2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.