Lignages et châteaux en Bretagne avant 1350

par Christophe Amiot

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Chédeville.

Soutenue en 1999

à Rennes 2 .


  • Résumé

    @Lignages et châteaux en Bretagne avant 1350 tente de faire le point sur la production architecturale civile fortifiée et ses auteurs depuis le XIe siècle jusqu'à la guerre de Succession Cette recherche divisée en cinq parties débute par une étude des lignages constructeurs basée notamment sur le document connu sous le nom de Livre des Ostz qui offre une vision assez complète des grands féodaux bretons en 1294. Après avoir évoqué les membres du lignage ducal, leur présentation se fait par baillies, anciennes circonscriptions féodales de l'époque. Des tableaux généalogiques viennent aider à la compréhension des filiations. Le second chapitre, sur la base d'un fractionnement volontairement réduit du corpus, abordant d'une part les châteaux à motte et les maisons fortes et d'autre part les châteaux à enceinte, tente d'offrir une vision générale de la production castrale bretonne malgré un corpus particulièrement fragmentaire. Celui-ci correspond à 285 sites visités dont la majorité a fait l'objet de relevés d'ensemble ou ponctuel. Le détail des parties constituantes des châteaux est abordé dans un troisième temps et passe en revue tours maîtresses, tours de flanquement, ouvrages d'entrée, courtines et bâtiments internes. La quatrième partie traite de la résidence seigneuriale. Outre l'aspect général de ces logis dont très peu subsistent, sont présentées la salle et la chapelle qui figurent parmi les rares éléments conservés. A la suite, quelques éléments particuliers comme les cheminées, les baies ou les escaliers font l'objet d'une présentation particulière. Après avoir replacé les châteaux bretons dans leur contexte historique et géographique et montré l'importance du substrat antérieur, des voies et des cours d'eaux, la cinquième partie traite de la fonction défensive. Topographie, déplacements de site et défense extérieures sont présentés en préalable à l'étude des éléments architecturaux comme les accès, les archères et les couronnements. Quelques observations d'ordre juridique concernant le château viennent clore cette étude.


  • Résumé

    @Lineages and castles in Brittany before 1350 tries to account for the fortified civilian architectural production and its initiators from the XIth century until the war of Succession. This research, divided in five parts, based especially on a document known as Livre des Ostsz, begins with a study of the building families, giving a rather comprehensive vision of the great Breton feudal society in 1294. The members of the ducal lineage are first introduced, then presented by bailiffs, the medieval districts of that period. Family trees then help to understand the descendants ; The second chapter, based on a deliberatly reduced selection of the period's castles, studies first motte and bailey castels and fortifieds houses, and second walled castles. It tries to offer a broad vision of Bretons castles production in spite of an extreme scarcity of the corpus. This chapter corresponds to 285 spots, visited, a majority of which were generally or partly surveyed. The detail of the constituant parts of the castels is dealt with in a third part and reviews main tower, flanking towers, entrance outworks, curtain walls and instide buildings. The fourth part deals with the residencial buildings. Few of them remain, but of the rare availibles ones, a general vision is given, followed by a description of chapel and hall, often the only surviving elements of the structure. Afterwards, other elements such as fireplaces, bays and stairways are describe more specifically. Once Breton castles have been placed in their historical and geographical context and having shown the importance of the existing substratum, main arteries and stream, the fifth part deals with the defensive functions as a prelimitary to the study of architectural elements as defensive access, murder-holes and copings. Several observations about judicial questions concerning the castles and this study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol.,(698-[501]p.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 644-687

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/77/1
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/77/2
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/77/3
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/77/4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2984
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.