L'écriture de l'identité dans l'oeuvre poétique de Seamus Heaney

par Daniel Bourgy

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Jean Brihault.

Soutenue en 1999

à Rennes 2 .


  • Résumé

    L'irlandicité de Heaney s'exprime d'abord dans un fort sentiment d'autochtonie. La tourbe, symbole, invite à un mouvement en profondeur en quête d'un centre. Cette centralité se partage dans l'écriture entre le toponyme, qui ouvre sur le passé, et le deixis, qui fixe le présent du poète. Strate après strate Heaney creuse le passé et décode les indices qui font écho avec le présent. La perception élastique du temps a travers l'étude du rite et du mythe, suggère une circularité temporelle. Mais creuser est aussi métaphore de l'exploration de soi et de la création poétique. Déchirement la quête d'unité risque de déformer la réalité des lors que l'éthique est inféodée à l'esthétique. La violence en ulster, traitée de façon directe ou par réfraction, est très présente sous des aspects multiples pour corriger le "pastoralisme" initial. Le poète tente alors de réinterpréter les mythes de sa communauté à la lumière du logos politique. Il choisit finalement l'exil libérateur; mais doute et culpabilité restent la marque d'un déchirement. Grâce à un pèlerinage imaginaire, Heaney confronte toutefois des masques (expression de son subconscient?) Et trouve une issue rédemptrice à sa culpabilité. Dépassement exil et culpabilité entraînent une réflexion du poète sur l'engagement, sur la place et le rôle de l'écriture dans la société dont il s'est exile. Par un retour sur lui-même en forme de construction, il redécouvre le pouvoir l'écriture. Le voyage qu'est l'exil éclaire celui qu'il effectue dans l'imaginaire, ou le réel se trouve revisite et authentifie grâce a la vision nouvelle qu'offre la métaphore. Le rôle de la poésie se dessine en filigrane: a la fois une contre-realité, une expression du réel et une libération


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (435 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 173 ref. Bibliogr. p. 404-415. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/70
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.