L'évaluation de l'action de l'administration entre gestion et démocratie

par Jean-Pierre Mercier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de André Sauvage.

Soutenue en 1999

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Notre thèse porte sur la pratique et les enjeux de l'évaluation dans l'administration, ainsi que sur l'engagement des services dans des évaluations de politiques publiques. Dans la première partie, en nous appuyant sur une recherche bibliographique, nous montrons que l'évaluation prend ses origines dans des démarches de rationalisation des dépenses publiques engagées en France par l'exécutif central, au début des années 1960, pour faire face a l'augmentation des dépenses publiques. Nous constatons qu'elle acquière une légitimité, en devenant un outil de modernisation de l'administration, à la fin des années 1980, c'est-à-dire avec plus d'une décennie de retard sur des pays démocratiques de l'hémisphère nord, dont nous présentons l'action. Les données utilisées dans la deuxième partie proviennent d'un terrain de recherche constitue par le ministère de l'équipement et l'évaluation des politiques sur la ville. Plus précisément, elles sont issues de travaux d'évaluation réalisés dans le cadre de notre activité professionnelle et notamment de deux recherches portant sur les enjeux et la pratique de l'évaluation de la politique de la ville, pour les directions départementales et régionales de l'équipement. Apres avoir décrit ('action du ministère de l'équipement, dans les politiques sur la ville et leurs évaluations, nous constatons que l'évaluation n'est pas encore un outil de modernisation de l'administration. Par contre, pour l'état, au début des années 1990, son développement s'inscrit dans son retour sur la scène locale et pour l'équipement, elle participe a la reconquête des territoires perdus avec la décentralisation, ainsi qu'a l'acquisition d'une place prépondérante dans l'espace interministériel territorial de mise en oeuvre de la politique de la ville. Nous montrons aussi qu'au niveau local, les enjeux de cette politique et de son évaluation, qui ne peut être qu'une démarche partenariale, ne sont pas totalement dissociables.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 441 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 401-417. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/61
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.