Loeiz Herrieu : un paysan breton dans la Grande Guerre : analyse de sa correspondance avec son épouse

par Daniel Carré

Thèse de doctorat en Etudes celtiques

Sous la direction de Yann-Ber Piriou.

Soutenue en 1999

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Une part importante de l'oeuvre de l'écrivain et publiciste breton Loeiz Herrieu (1879-1953) est consacré à la grande guerre : son journal de guerre - kamdro en ankeu (le tournant de la mort) - est une des oeuvres maîtresse de la littérature contemporaine en langue bretonne. Cependant, sans délaisser l'écrivain, c'est l'homme privé, peu connu, que cette thèse s'attache a cerner : caractère, personnalité, liens avec les siens, relations avec les autres soldats, mouvement des idées, visions personnelles et leçons de la guerre. . . Ceci au travers de l'analyse très détaillé de son courrier prive à son épouse (620 lettres) totalement inconnu en dehors du cercle familial restreint. Au-delà de la sincérité du soldat - largement attestée par la confrontation de son témoignage aux archives militaires, aux récits d'autres combattants proches de lui (origine sociale, niveau d'études, idées. . . )Et son adéquation parfaite aux critères du <<bon témoin>> selon Norton Cru - l'analyse présente l'homme, l'époux, le père, le catholique, le paysan, le militant culturel breton face à la guerre - qu'il hait car elle dégrade l'homme - et au militarisme au quotidien - qu'il rejette au nom de la morale et de l'honnêteté. Ses lettres révèlent un être hors du commun, anime d'une vie intérieure intense, et qui, pour rester debout, refuse toute compromission avec les valeurs du monde qui l'entoure. Son sens aigu du devoir, sa totale soumission à la volonté divine nourrissent son espérance sans faille de revoir la Bretagne et les siens avec la victoire du droit et de la justice, valeurs au nom desquelles il accepte de souffrir. Thèse et documents (corpus de 275 lettres, biographie circonstanciée de L. Herrieu entre 1879 et 1914, documents divers) sont rédigés en langue bretonne

  • Titre traduit

    Loeiz Herrieu : A Breton countryman and cultural militant in the first world war : tailed analysis of his private mail to his wife


  • Résumé

    The Breton writer and publicist, Loeiz Herrieu (1879-1953), devoted a great deal of his work to the first world war : his war journal +kamdro en ankeu ; (turning point of death)is one of the most important pieces of contemporary literature written in the Breton language. However, without disregard of his writing abilities, the main concern of this thesis is the man himself, his nature, his personality, his family ties, his relationship with other soldiers, the evolution of his ideas and his personal perceptions and experiences of war. . . This is achieved by a highly detailed analysis of his private mail to his wife (620 letters) kept so far safely within close family. Beyond the soldiers's honesty (largely justified by comparing his accounts with military archives and the accounts of other soldiers (with similar background, academic level, opinions. . . ) And by the fact that he met the criteria of a +good witness; as defined by Norton Cru), the analysis also reveals the man, husband, father, catholic, countryman and Breton cultural militant faced with the war (which he hates because it is degrading to mankind) and with day to day militarism (which he dismisses in the name of moral standards and honesty). His letters reveal an extraordinary man, driven by intense inner thoughts; in order to keep going he refuses to make any compromise with the world around him. His strong sense of duty and his total submission to god's will nurture his undying hopes of seeing Brittany and his family once again, and the triumph of law and justice, which are worthes he accepts suffering for. The thesis and documents (corpus of 275 letters, detailed biography of L. Herrieu between 1879 and 1914, miscellaneous documents) are written in Breton

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol., (1418 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 256 ref. Bibliogr. p. 899-919. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.