Polarisation de groupe et norme d'internalité : le rôle de l'engagement collectif dans l'attribution de valeur sociale

par Benoît Testé

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de François Le Poultier.

Soutenue en 1999

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Le cadre général de la thèse consiste dans l'étude de l'effet de polarisation pouvant résulter des discussions et décisions collectives (Moscovici et Zavalloni, 1969). Cet effet de polarisation, entendu comme une tendance a la radicalisation des jugements des membres d'un groupe, a fait l'objet de nombreuses études en psychologie sociale depuis sa découverte au début des années 1960 (Stoner, 1961). Diverses interprétations ont été proposées du phénomène mobilisant différents niveaux d'explication : intra individuel, interindividuel, positionnel, idéologique (Doise, 1982). L'objectif de la thèse est d'approfondir la compréhension des déterminants idéologiques pouvant jouer dans le déclenchement de l'effet de polarisation. La spécificité de la démarche adoptée est d'envisager ce facteur idéologique non en fonction du contenu spécifique des décisions mais en fonction d'un paramètre plus général tenant au type de jugements impliques dans la polarisation. La littérature montre, en effet, une régularité forte : le lien de la polarisation avec les jugements évaluatifs. Cette régularité est envisagée dans le cadre d'une conception socio normative qui donne un statut idéologique à l'évaluation. L'hypothèse traitée est qu'une des conditions de la polarisation consisterait dans l'engagement des sujets dans l'attribution d'une valeur sociale à l'objet de la discussion. Six expériences sont proposées impliquant la norme d'internalité (Beauvois, 1984) comme objet des discussions et décisions entre sujets. Les résultats confirment que la polarisation n'est obtenue que dans le cadre de jugements explicitement évaluatifs et dans des conditions favorisant l'engagement collectif. Au contraire, lorsque la discussion n'a pas un objectif explicitement évaluatif, elle a pour effet de modérer les appréciations, ce dernier résultat pouvant s'interpréter comme un effet de + décristallisation ; de la conformité des sujets envers la norme d'internalité.


  • Résumé

    The thesis deal with the effect of polarization which can result from collective discussions and decisions (Moscovici & Zavalloni, 1969). This effect, which can be understood as a tendency to radicalization of group members judgments, lead to many studies in social psychology since its discovery in the beginning of 1960's (Stoner, 1961). Several interpretations had been proposed resting on different levels of analysis : intra individual, inter individual, positionnal, ideological (Doise, 1982). The goal of the thesis is to go further into the comprehension of ideological determiners of the activating of polarization effect. The specificity of the approach is to consider this ideological factor, not according to specific content of decisions, but according to a more general parameter referring to the type of judgement leading to polarization. Literature show, in fact, a strong consistency : the link between polarization and evaluative judgment. This consistency is considered into a socio normative approach which gives an ideological meaning to the evaluative activity. The hypothesis is that one of the conditions of polarization consists in subject commitment in attribution of social value to the object of discussion. Six experiments are proposed implying the norm of internality (Beauvois, 1984) as object of group discussions and decisions. Results indicate that polarization is obtained only in the context of explicitly evaluative judgments and in conditions favouring collective commitment. On the contrary, when discussion had not an explicitly evaluative goal, its effect is to moderate subjects responses. This effect is interpreted in terms of a + decristallization ; of the subject conformity to the norm of internality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232-[33] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 391 ref. Bibliogr. p. 217-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/22
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.