La naissance des prêtres-marins : (1938-1955) : juxtaposition progressive de modèles missionnaires de l'Eglise catholique dans le monde maritime en France au XXe siècle

par Alain Le Doaré

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Geslin.

Soutenue en 1999

à Rennes 2 .


  • Résumé

    A partir des années trente, l'action catholique envisage la formation et l'envoi de missionnaires laïcs pour l'évangélisation du milieu maritime. Ces "hommes nouveaux", ces "indigènes" laïcs, ces marins, ces militants d'action catholique mandates, a la responsabilité apostolique reconnue par la hiérarchie de l'église, sont les apôtres de leur milieu charges de "conquérir" leurs frères. Ils sont chargés, particulièrement grâce au soutien des organisations de l'action catholique et d'un groupuscule de prêtres, de bâtir un monde maritime nouveau, une chrétienté maritime profane. 1945 voit la fondation de la mission de la mer créé à la ressemblance d'un institut missionnaire. C'est une quasi-congrégation religieuse, chargée a nouveau de recruter et de former des missionnaires, des prêtres, pour l'évangélisation du monde maritime. Des prêtres, formes au séminaire de la mission de France crée en 1941, vont tenter de devenir marins et "descendre" le long d'une "échelle d'incarnation". Plus ils "descendent" pour devenir prêtres et marins, plus ils s'éloignent du traditionnel modèle du prêtre de l'église catholique romaine. Leur "expérience", qui provoque des remous dans le monde maritime et dans l'église est en sursis jusqu'a ce que la hiérarchie catholique demande l'arrêt définitif de ces prêtres au travail qui remettent en cause le "catholicisme intransigeant" (Emile Poulat) et le modèle traditionnel du prêtre. Le double mouvement entre cette "montée" en responsabilité apostolique de laïcs formes par l'action catholique, et cette "descente" de clercs inhérente à leur présence dans l'univers des marins, conduit à estomper, extérieurement, les différences traditionnellement admises entre prêtres et laïcs depuis plusieurs siècles. N'y a-t-il pas la une des raisons essentielles à la crise d'identité du prêtre de l'église catholique ?


  • Résumé

    From the thirties on, the action catholique starts considering the training and the sending of lay missionaries in view of the evangelisation of the maritime world. These "new men", these "native" laymen, these sailors, these militants appointed by the action catholique, whose apostolic responsibility is recognised by the church's hierarchy, are apostles among their peers, in charge of the "conquest" of their brothers. Their objective, in particular with the help of the action catholique's organisations and a handful of priests, is to create a new maritime world, a maritime lay christianity. In 1945 starts the mission of the sea, created on the model of a missionary institute. It is almost a religious congregation, whose aim is, in turn, to recruit and train missionaries and priests for the sake of the maritime world's evangelisation. Some priests, educated in the mission de France’s seminary created in 1941, will try to become sailors while going down the steps of what can be called an "incarnation scale". The further they "go down" this scale in order to become priests and sailors, the farther they cast away from the traditional model of the Roman Catholic priest. Their "experiment", which upsets both the maritime world and the church, survives until the catholic hierarchy demands the complete stop of those working priests, who challenge the "uncompromising Catholicism" (Emile Poulat) and the traditional model of the priest. The simultaneous combination of the increasing apostolic influence of laymen trained by the action catholique and the "downwards" movement of clergymen implied by their presence within the sailors' world, blurs the traditional and admitted differences between priests and laymen that have existed for centuries. Maybe an essential clue to understand the nowadays identity crisis of the catholic priest can be found there.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Presses universitaires du septentrion à Villeneuve d'Ascq

La naissance des prêtres-marins (1938-1955) : juxtaposition progressive de modèles missionnaires de l'Eglise catholique dans le monde maritime en France au XXe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (700 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 245 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1999/8/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Presses universitaires du septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : La naissance des prêtres-marins (1938-1955) : juxtaposition progressive de modèles missionnaires de l'Eglise catholique dans le monde maritime en France au XXe siècle
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol., (700 p.)
  • ISBN : 2-284-01928-5
  • Annexes : Bibliogr. pp. (637-679). Index. Glossaire.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.