Generation et utilisation de sondes moleculaires pour l'etude par fish des anomalies chromosomiques de l'embryon bovin issu de fiv

par WAFA SLIMANE

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de JEAN PAUL RENARD.

Soutenue en 1999

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La generation de sondes a sequences repetees chez les bovins a ete etablie par clonage de fragments d'adn repetes isoles a la suite de digestion de l'adn genomique bovin a l'aide d'enzymes de restriction. Cette etape represente la premiere partie de ce travail qui a permis d'isoler une sonde a sequences repetees hybridant 3 paires de chromosomes (ch 14, 20 et 25). A cote de cette sonde, 2 autres derivant de sequences uniques hybridant la region peri-centromerique (19c10) ou sub-telomerique (d1s48) du meme chromosome (ch 1), ont servi comme temoin d'hybridation sur embryon etant donne qu'elles hybrident le meme chromosome. Avec ces trois sondes, l'estimation de l'incidence des aberrations chromosomiques a pu etre evaluee au niveau des embryons bovins issus de fiv a differents stade de developpement. Au stade 2 cellules, le taux d'anomalies observe a atteint 36% ; l'haploidie represente la principale anomalie observee, avec un taux moyen de 23%. Avec le developpement de l'embryon, l'haploidie demeure l'anomalie la plus frequente, alors que le mosaicisme est de plus en plus souvent detecte au fur et a mesure du developpement de l'embryon. Par cette etude, nous demontrons l'interet majeur de la fish pour analyser a la fois les noyaux en metaphase et en interphase. Cependant, l'application de cette technique pour l'analyse des embryons montre certaines limites. Un choix judicieux de la sonde doit s'imposer. A l'oppose de sondes derivant de sequence unique, ou la revelation de l'hybridation n'est pas toujours evidente, en particulier lorsque le site d'hybridation se trouve vers le centre du noyau plutot que vers la peripherie, celles a sequences repetees representent les meilleures sondes pour ce type de diagnostic, a condition qu'elles soient specifiques d'un chromosome unique. Avec 19c10 et d1s48 nous avons demontre que l'analyse par fish a l'aide de sondes a sequences uniques est plus precise lorsqu'elles sont specifiques de la region peri-centromerique du chromosome d'une part, et lorsque les embryons sont en phase s du cycle cellulaire d'autre part.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 p.
  • Annexes : 220 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1999/116
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.