Les sophistes et l'école d'Abdère

par Annie Hourcade

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Nestor-Luis Cordero.

Soutenue en 1999

à Rennes 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Il existe des liens intellectuels significatifs entre la sophistique ancienne et l'ecole d'abdere. Ces echanges, qu'ils soient le reflet d'une communaute de vue ou celui d'une opposition doctrinale, revetent une dimension systematique et revelent une remarquable continuite temporelle. Leur mise en evidence permet de rendre compte des difficultes de la theorie atomistique. L'influence de protagoras sur son concitoyen democrite autorise a justifier le caractere recurrent des sentences pre-sceptiques dans l'oeuvre de l'atomiste. L'infraction du sophiste a l'interdit parmenidien a provoque, en reaction, l'edification par democrite du systeme atomistique, mais a aussi ouvert la voie a l'elaboration de la notion de non-etre relatif : le vide. C'est enfin pour rester fidele aux orientations anthropologiques et politiques de son maitre protagoras que democrite suppose, en contradiction avec le determinisme atomistique, l'existence de la liberte humaine. La these d'une communaute philosophique sophisticoabderitaine permet, en outre, de rendre raison du double heritage -sceptique et atomistique- de l'ecole du nord. Dans les deux cas, un sophiste, par son intransigeance intellectuelle, joue un role central de radicalisation qui induit au sein meme de l'ecole une evolution doctrinale. Cela est vrai de gorgias, qui par son nihilisme absolu inflechit l'ethique du sophiste abderitain anaxarque, aboutissant a la prudente aphasie pyrrhonienne. Cela est egalement vrai d'antiphon l'athenien, democriteen a outrance, qui pousse l'atomisme a ses consequences extremes, soutenant l'existence d'undeterminisme psychique et elaborant une anthropologie strictement atomistique. Representant une radicalisation de la doctrine, dont on trouve une approche parallele chez l'abderitain nausiphane, sophiste lui aussi, une telle orientation conduira epicure a modifier la physique atomistique afin de donner un fondement naturel, contre antiphon, a la liberte de l'homme.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Ousia à Bruxelles

Atomisme et sophistique : la tradition abdéritaine


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (643 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 499-591. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TAP RENNES 1999/2/I-II
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Ousia à Bruxelles

Informations

  • Sous le titre : Atomisme et sophistique : la tradition abdéritaine
  • Dans la collection : Cahiers de philosophie ancienne , 21
  • Détails : 1 vol. (327 p.)
  • ISBN : 978-2-87060-146-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [293]-304. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.