Une architecture pour la gestion du trafic sortant d'un reseau local

par LEILA LAMTI BEN YACOUB

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Pierre Rolin.

Soutenue en 1999

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these s'interesse a l'etude de la qos dans les systemes terminaux connectes aux reseaux a commutation de paquets et a integration de services. La garantie de la qos dans ces reseaux est definie par rapport a un contrat de trafic negocie entre l'utilisateur et le reseau. Ce contrat specifie les caracteristiques de trafic d'un flux. Le premier objectif de cette these consiste a definir un moyen permettant d'obtenir une utilisation optimale de la capacite de transfert specifiee par le contrat de trafic. Notre approche de ce probleme consiste a developper un ensemble de fonctions de controle de trafic operant au niveau du systeme terminal. Afin de forcer un flux a se conformer a la specification de son contrat, nous proposons un algorithme periodique de lissage de trafic. Cet algorithme se base sur le contrat de trafic pour controler la sporadicite d'un flux. La garantie de la qos de bout-en-bout requiert le controle de la concurrence des flux pour l'acces aux ressources communes du systeme terminal. Pour cela, nous proposons un algorithme combinant la solution de lissage de trafic a un mecanisme d'ordonnancement equitable des paquets. Cet algorithme permet de borner le delai de sejour d'un paquet dans le noyau du systeme terminal avant son emission vers le reseau. Ces 2 algorithmes sont utilises dans une architecture definie pour la gestion du trafic sortant d'un reseau local. Le but de cette architecture est d'optimiser l'utilisation de la capacite d'un tunnel interconnectant 2 reseaux locaux. Elle se compose d'un modele hierarchique de representation des flux et de 2 mecanismes de controle de trafic. Le premier mecanisme exploite l'algorithme combine de lissage de trafic et d'ordonnancement que nous avons propose. Il utilise aussi une fonction de controle d'admission pour limiter le nombre de flux par tunnel. Le deuxieme mecanisme se base sur des regles de partage dynamique permettant d'ajuster la repartition de la capacite du tunnel aux besoins reels de chaque flux. Comme l'optimisation de l'utilisation de la capacite de tous les tunnels d'un vpn est une approche capable de reduire le cout du reseau d'une entreprise, nous proposons un modele de gestion de trafic operant dans le domaine de l'entreprise. Ce modele exploite l'architecture de gestion de trafic proposee pour les reseaux locaux. Il definit egalement des fonctions de controle de configuration permettant d'obtenir une configuration dynamique du vpn, en termes de topologie physique et de capacites des tunnels.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 p.
  • Annexes : 80 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1999/150
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.