Reduction de bruit et controle d'echo pour les applications radiomobiles

par CHRISTOPHE BEAUGEANT

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Gérard Faucon.

Soutenue en 1999

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'utilisation de systemes mains-libres dans les vehicules lors d'une communication telephonique est rendue necessaire par les imperatifs de securite routiere en vigueurs. En l'absence de traitement adapte, la presence de bruit et d'echo nuit a la qualite de la communication, a tel point que les usagers preferent souvent interrompre leur conversation ou quitter le mode mains-libres. Afin de reduire la gene induite par la juxtaposition de ces deux perturbations sur les paroles des locuteurs, un traitement de reduction conjointe du bruit et de l'echo peut etre associe au terminal. Les solutions actuelles, souvent recentes, apportent une solution partielle a ce probleme, le confort d'ecoute des utilisateurs en toute condition n'etant pas assure. Dans un premier temps, l'etude que nous menons sur l'environnement dans lequel se trouve un systeme de prise de son a l'interieur d'une voiture, montre que les utilisateurs se trouvent dans des conditions adverses. La presence de bruit et d'echo energetique s'avere genante et ne garantit pas une bonne qualite de la communication. Les tests que nous menons sur l'appreciation de la qualite des terminaux montrent egalement les insuffisances des solutions integrees dans les kits et la necessite d'apporter des solutions concretes et performantes. Les solutions de reduction conjointe du bruit et de l'echo que nous presentons ensuite sont principalement basees sur une distinction des deux perturbations et proposent la mise en cascade d'un filtre d'annulation d'echo et d'un filtre de reduction de bruit (ou vice-versa). Par opposition, l'idee que nous proposons et developpons consiste a considerer echo et bruit comme une unique perturbation. Cette approche, dite globale, nous conduit a deriver des approches debruitage une solution resolvant notre problematique de reduction de l'ensemble des perturbations. Nous montrons egalement que cette solution doit etre adaptee a l'environnement reel afin d'obtenir une sortie de traitement de qualite. Ceci est assure par l'introduction de contraintes sur le filtre a partir de proprietes perceptives de l'oreille humaine et par l'amelioration de l'estimation des signaux. Nous precisons les performances des algorithmes complets ainsi obtenus en comparant, tant objectivement que subjectivement, les solutions issues de l'approche globale a deux autres algorithmes (mise en cascade d'un annuleur d'echo et d'un filtre de debruitage ; mise en cascade d'un annuleur d'echo et d'un filtre global). Ceci nous permet de montrer la pertinence de l'approche globale dans notre contexte d'application. Enfin, nous etudions la transposition des solutions etudiees en local (traitement sur le signal microphonique) au sein des reseaux gsm actuels (traitement centralise). Cette derniere etude ouvre un grand nombre de perspectives et montre la robustesse des filtres issus de l'approche globale dans les conditions adverses et non-lineaires du contexte centralise.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 p.
  • Annexes : 101 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1999/145
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.