Transduction des signaux mitogènes et contrôle de la progression en phase G1 des hépatocytes normaux et transformes

par HELENE TALARMIN

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Georges Baffet.

Soutenue en 1999

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de notre groupe est de comprendre les mecanismes qui controlent la regeneration hepatique. Le but de mon travail a ete d'analyser certains mecanismes intervenant dans la progression en phase g1 et s des hepatocytes normaux. Deux aspects ont retenu notre attention : _ la recherche de nouvelles phosphoproteines associees aux complexes cyclines/cdks et susceptibles d'intervenir dans le controle de la progression en phase g1 et la transition g1/s de l'hepatocyte. _ l'etude de l'expression, de l'activation et du role biologique de la cascade des map kinases mek/erk au cours de la progression des hepatocytes normaux en phase g1. Mes resultats nous ont permis : _ de caracteriser une phosphoproteine, p47/skp2, associee aux complexes cyclines/cdks, au cours de la progression en phase g1 et la transition g1/s du cycle cellulaire des hepatocytes, in vivo dans le foie en regeneration et in vitro apres stimulation par un facteur de croissance. _ de montrer une activation de la cascade mek/erk specifique des foies hepatectomises, a deux moments au cours de la progression de l'hepatocyte en phase g1 : precocement en debut de g1 (30 min) et plus tardivement au 2/3 de cette phase (10h). _ de confirmer le role biologique de mek dans des cultures primaires d'hepatocytes stimulees a l'egf. En presence d'un inhibiteur specifique de mek, le pd98059, les cellules restent bloquees au niveau du passage du point de restriction aux facteurs de croissance. _ de localiser in vivo la dependance des hepatocytes aux facteurs de croissance situee au 2/3 de la phase g1 entre 9 et 12 heures. Seuls les hepatocytes provenant de foies en regeneration 12 et 15h apres hpt progressent spontanement en phase s in vitro, sans addition de facteurs de croissance ; cette synthese d'adn est dependante de l'activation de la cascade mek/erk.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 107-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1999/75
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.