Role des recepteurs nmda dans le reseau neuronal de la locomotion de l'embryon de xenope

par LAURENCE PRIME

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de YVES PICHOW.

Soutenue en 1999

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous sommes interesses a l'evolution du systeme excitateur glutamatergique et particulierement aux recepteurs nmda dont les caracteristiques particulieres en font les responsables potentiels des modifications de la nage observee entre les stades post-embryonnaires et larvaires. L'apv, inhibiteur specifique des recepteurs nmda et le cnqx, inhibiteur specifique des recepteurs non-nmda ont des effets differents sur la nage fictive selon le stade de developpement. Au stade precoce, le cnqx inhibe completement l'activite rythmique qui est, par contre, peu modifiee par l'apv, suggerant que l'excitation des neurones du reseau se fait essentiellement par l'intermediaire des recepteurs non-nmda. Apres l'eclosion, l'apv inhibe l'activite de facon dose dependante, ce qui suggere que les recepteurs nmda jouent alors un role predominant. Pour determiner les proprietes biophysiques des motoneurones et etudier leur activite lors de l'application de nmda, nous avons isole la moelle epiniere apres traitement enzymatique et utilise la technique du patch-clamp en configuration whole-cell. La perfusion de nmda declenche, en plus des potentiels d'action, deux types d'activite rythmique : des oscillations lentes de 0,5 hz a 1,5 hz ou des oscillations rapides dont la frequence est comprise entre 3 hz et 14 hz. Ces deux types d'activite semblent correspondre a des differences de proprietes biophysiques entre les neurones, mais ne sont pas caracteristiques d'un stade determine. L'application de ttx n'abolit ces oscillations que dans environ 50% des cas. L'addition de serotonine ou de glycine augmente la resistance des oscillations a l'addition de ttx. De telles oscillations n'avaient jusqu'a present ete observees aux stades precoce et post-embryonnaire qu'en presence de serotonine. Ces deux types d'oscillations pourraient correspondre a l'activation, sous l'effet de la depolarisation induite par le nmda, de deux conductances potassiques et d'une conductance calcique. Le role physiologique de ces oscillations reste hypothetique. Il pourrait s'agir d'un systeme qui ne servirait qu'aux stades precoces de developpement embryonnaire et serait masque aux stades plus avances par les centres generateurs multineuronaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 p.
  • Annexes : 232 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1999/106
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.