Dynamique de la diversite vegetale en milieu herbace humide apres abandon des pratiques culturales

par BLAISE TOUZARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Clement.

Soutenue en 1999

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En reponse aux changements des modes d'utilisation des terres resultant de la dynamique socio-economique, les friches sont devenues une composante importante des paysages europeens. Ces communautes renferment une diversite biologique dont il est necessaire de comprendre la dynamique pour apprehender les consequences de ces modifications de regimes de perturbations anthropiques et naturelles. Ce travail s'interesse aux mecanismes d'interactions entre diversite biologique et perturbations dans des communautes vegetales herbacees issues d'un marais eutrophe de l'ouest de la france. L'etude de la structure et de la dynamique de ces systemes herbaces est abordee a l'echelle de la communaute vegetale. La premiere partie concerne les relations entre dynamique vegetale et attributs vitaux des especes. Le premier chapitre est une approche phyto-ecologique des communautes vegetales. 5 groupements sont identifies et discutes en relation avec les contraintes hydrodynamiques et les pratiques culturales. La fauche et le paturage permettent un maintien des especes prairiales associe a un niveau eleve de richesse et de diversite specifiques. L'abandon cultural provoque une accumulation de litiere qui diminue la richesse et la diversite specifiques. Les chapitres 2, 3 et 4 analysent l'importance de trois attributs vitaux (pluie de graines, banque de graines, germinations) juges potentiellement importants dans la recolonisation de communautes vegetales perturbees. La seconde partie envisage les consequences de microperturbations experimentales in situ sur la dynamique de la diversite biologique. Elle apprehende la diversite sous le double aspect de la diversite fonctionnelle et specifique. En terme de diversite fonctionnelle, les perturbations au printemps de la vegetation et du sol favorisent le recrutement de groupes fonctionnels d'especes equivalents mais plus riches en especes que ceux produits par les perturbations d'automne. En terme de diversite specifique, les reponses dependent de la nature, de la date, de l'intensite et de la localisation des perturbations. C'est la recurrence de perturbations, de nature diverse, a une diversite de dates et de localisation qui permet le maintien dans les communautes herbacees d'especes a capacite competitive reduite mais a forte capacite de colonisation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 292 p.
  • Annexes : 447 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1999/108
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.