Urbanisation et espèces généralistes : biologie comparée de la reproduction de l'étourneau Sturnus vulgaris sur un gradient rural-urbain

par Gwenaelle Mennechez

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Philippe Clergeau.

Soutenue en 1999

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les activités humaines sont responsables de profondes modifications des paysages auxquelles les espèces animales répondent différemment selon leur degré de spécialisation ; les espèces spécialistes voient souvent leurs effectifs diminuer alors que les généralistes sont plutôt favorisées. Notre recherche, au travers de l'étude comparée de la biologie de l'étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) sur un gradient rural - urbain, avait pour objectif de mieux cerner les causes de cet apparent succès des espèces généralistes. Lors de la saison de reproduction, nous avons examiné : (1) les relations entre la distribution de l'étourneau et la structure et la composition du paysage ; (2) les conséquences de l'urbanisation sur les traits d'histoire de vie de cet oiseau. De plus, nous avons recherché une variation iso enzymatique entre étourneaux urbains et étourneaux ruraux. Les résultats obtenus montrent que la distribution et l'abondance des étourneaux sont liées principalement à la disponibilité en cavités mais aussi à la structure du paysage via l'organisation spatiale des zones herbeuses. Par ailleurs, le succès reproducteur de l'étourneau diminue parallèlement avec l'augmentation du degré d'urbanisation. L'étude de l'écologie alimentaire de l'étourneau le long du gradient montre que cette suboptimalité de la reproduction en ville est expliquée par des conditions trophiques difficiles. En conclusion, nos résultats montrent que malgré certains ajustements comportementaux et écologiques de léétourneau, il n'y a pas adaptation, en période de reproduction, de cette espèce aux conditions de vie imposées par le milieu urbain. Par ailleurs, aucune variation iso enzymatique entre oiseaux urbains et oiseaux ruraux n'a pu être mise en évidence. Ce travail permet de reposer la question du maintien des populations urbaines d'étourneaux et d'une façon plus générale du maintien des espèces dites généralistes face à des modifications importantes du paysage


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 242 p.
  • Annexes : 393 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1999/44
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque de zoologie-mammifères et oiseaux.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : A 201-312
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.