Detection, caracterisation de la calmoduline de toxoplasma gondii implication de la calmoduline dans l'invasion parasitaire et interactions avec le complexe acto-myosine du cytosquelette

par NATHALIE PEZZELLA D'ALESSANDRO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Annie Bonhomme.

Soutenue en 1999

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Toxoplasma gondii, protozoaire responsable de la toxoplasmose est un parasite intracellulaire obligatoire, capable d'infester toutes les cellules nucleees des vertebres homeothermes. Son processus d'invasion cellulaire est un processus actif qui requiert un role dynamique de la part du tachyzoite. La calmoduline (cam), principal relais du calcium dans la cellule, a ete detectee et caracterisee chez le tachyzoite de t. Gondii. Nous avons montre que la calmoduline toxoplasmique est une proteine de 17-19 kda, thermostable, calcium-dependante, capable de stimuler l'activite enzymatique de la phosphodiesterase. Sa composition en acides amines presente le plus d'homologie avec celles de la levure saccharomyces cerevisiae et de candida albicans. L'implication de la calmoduline parasitaire dans le processus d'invasion a ete demontree apres traitement des tachyzoites par des inhibiteurs de cam (trifluoperazine, calmidazolium), qui provoquent une diminution de l'index d'infection de 30%. La calmoduline de t. Gondii a ete localisee par immunofluorescence et apparait concentree au pole apical du parasite extracellulaire. L'accumulation de la calmoduline au pole apical, siege des principaux evenements responsables de l'invasion, a conduit a orienter notre recherche vers l'etude des proteines du cytosquelette (actine et myosines). L'observation de ces proteines en microscopie confocale et la reconstruction 3d des immunomarquages, revelent que l'actine, les myosines et la calmoduline sont etroitement liees au pole apical du parasite. La mise en evidence de kinases de chaines legeres de myosines (mlck), une des principales molecules servant d'intermediaire entre le complexe acto-myosine et la calmoduline, egalement au pole apical du parasite a permis de confirmer l'interaction et l'intervention de la calmoduline sur le complexe actomyosine de toxoplasma gondii. Nos resultats mettent en evidence l'existence de la calmoduline chez toxoplasma gondii, ses relations spatiales avec les proteines du cytosquelette au niveau du conoide et son implication dans l'invasion parasitaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 p.
  • Annexes : 143 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.