Une esthétique pure est-elle possible ?

par Muriel Rabault

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Louis Vieillard-Baron.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Are pure aesthetics possible ?


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A travers quatre approches (critique, théorique, pratique et religieuse), cette thèse va s'efforcer de caractériser la beauté. A travers sa diversité, son ubiquité même, elle confirme sa commune présence et dit son unité. Mais penser la beauté dans son absoluité, dans sa suffisance, en elle-même et par elle-même, suppose que nous ayons au préalable déterminé les conditions de possibilité d'une Esthétique pure se donnant pour tâche d'approcher la beauté à l'aide des seuls sens sans référence à la raison ou à l'entendement, ou du moins sans que la raison ou l'entendement n'aient la priorité. Nous entrons dans l'intimité de l'oeuvre lorsque nous savons rendre à l'art son caractère sacré, et nous nous livrons à l'incantation qu'exercent sur nous, selon leur magie propre, le poète, le musicien, le peintre ou le sculpteur. Si nous cédons à cet envoûtement, c'est que l'oeuvre éveille en chacun de nous quelque chose qui a avec elle une particulière affinité. Nous recréons ainsi l'oeuvre en nous-mêmes. Mais il n'y a communication par l'art que parce que l'oeuvre porte en elle la vertu de provoquer l'acte de recréation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202-[97] f. de pl. en coul.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 182-196

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-1999-8
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque Michel Foucault.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.