Etude expérimentale de la cristallinité et des conditions de formation de la kaolinite

par Claire-Isabelle Guédon Fialips

Thèse de doctorat en Matériaux, minéraux

Sous la direction de Sabine Petit.

Soutenue en 1999

à Poitiers .


  • Résumé

    Une etude experimentale de l'influence des conditions de synthese sur la formation et les caracteristiques structurales et morphologiques de la kaolinite a ete realisee. La kaolinite peut etre synthetisee en relativement peu de temps (moins d'un mois) dans une grande gamme de temperature (200 a 400\c), pression (23 a 3000 bars), ph, et a partir de materiaux de depart varies. Quelles que soient les conditions de synthese, aucune dickite n'a ete obtenue : la kaolinite apparait plus stable ou moins metastable que la dickite. Il est donc impossible de fonder la transition kaolinite dickite sur un isograde. De tous les parametres de synthese, le ph est le facteur preponderant. A ph < 2 la kaolinite est ordonnee et sous forme de particules hexagonales isotropes. Plus le ph est basique, plus la kaolinite est desordonnee et plus les particules sont anisotropes. Plus le ph est eleve, plus du sodium issu du protocole experimental peut s'adsorber sur la lisiere des particules de kaolinite en croissance. Il empoisonnerait alors certaines surfaces de croissance, induisant des defauts structuraux et l'anisotropie des particules de kaolinite. La correlation positive classiquement observee dans les sols entre la teneur en fer structural et le desordre structural des kaolinites ferriferes peut donc resulter du fait que le ph du milieu conditionne non seulement l'adsorption de fer externe mais aussi l'incorporation de fer structural lors de la croissance cristalline. En ajustant de facon adequate le ph de synthese, une kaolinite peut etre transformee en kaolinite de cristallinite et morphologie differentes, via une dissolution partielle ou totale de la kaolinite de depart. Les variations texturales et structurales des kaolinites observees dans certains profils lateritiques pourraient donc etre dues a l'existence d'une succession de cycle dissolution/recristallisation in situ d'une kaolinite initiale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [9], 254 p
  • Annexes : 203 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 99/POIT/2306
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.