Elimination de composés organiques volatils (COV) ; oxydation catalytique de l'o-xylène sur catalyseurs palladium et platine/zéolithes

par Philippe Dégé

Thèse de doctorat en Chimie appliquée

Sous la direction de Patrick Magnoux.

Soutenue en 1999

à Poitiers .


  • Résumé

    Ce travail est centre sur l'elimination de l'o-xylene a l'aide de catalyseurs zeolithiques echanges avec des metaux nobles (pt et pd). L'o-xylene subit deux reactions competitives : l'oxydation en co 2 sur les sites metalliques et la retention sur les sites acides (avec formation de coke). L'importance de chacune de ces reactions depend de plusieurs facteurs : temperature, temps de reaction, dispersion du metal et acidite du support. Sur une serie de catalyseurs pd/hfau d'acidite variable, la selectivite du catalyseur pour l'oxydation depend du rapport entre nombre de sites metalliques et nombre de sites acides. Il a ete montre, sur des catalyseurs prereduits, que l'espece active pour l'oxydation de l'o-xylene etait le palladium metallique (pd 0). Nous proposons un schema reactionnel sur pd/hfau ou le palladium metallique pd 0 conduirait rapidement en presence d'oxygene a un etat de transition pd 2 +o 2 , en verite la vraie phase active capable d'oxyder rapidement l'hydrocarbure aromatique et de se reoxyder en pd 0. Nous montrons que les catalyseurs pd/hfau peuvent egalement s'activer en cours de reaction, l'hydrocarbure pouvant lui-meme etre le reducteur. D'autre part, nous montrons que la structure poreuse des zeolithes a peu d'influence sur l'oxydation de l'o-xylene. Si certains catalyseurs tels que pd/hfau conservent leur activite apres plusieurs cycles de regeneration a 520\c, les catalyseurs pd/hzsm-5 et pd/mcm-41 se desactivent par frittage du metal, par contre le catalyseur pd/hmor s'active a cause d'une redispersion du metal. La comparaison de catalyseurs pt et pd montre que les catalyseurs au platine sont plus actifs que leurs homologues a base de palladium en depit d'une dispersion moindre, cela a cause d'une plus forte proportion de platine metallique (pt 0). Enfin il est montre que l'effet desactivant de l'eau pour la reaction est limite et reversible. Seule une fraction des sites actifs semble etre touchee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7], 161 p
  • Annexes : 153 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 99/POIT/2298
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.