Les résonances de Fermi en liaison hydrogène X-H. . . Y : profils théoriques du spectre infrarouge de l'élongation X-H.

par Didier Chamma

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Olivier Henri-Rousseau.

Soutenue en 1999

à Perpignan .


  • Résumé

    Les travaux présentes dans cette these ont pour finalite la reconstitution theorique des spectres vibrationnels infrarouge de l'elongation x-h participant a une liaison hydrogene x-hy. Pour cela, les theories quantiques du couplage anharmonique fort, des resonances de fermi, du couplage de davydov et de la relaxation directe ont ete unifiees au sein de la theorie de la reponse lineaire. Un modele levant l'approximation adiabatique a ete propose. A partir d'experimentations numeriques, nous avons tire les conclusions suivantes : (i) les liaisons hydrogene sont un terrain privilegie pour les resonances de fermi, (ii) l'interpretation de spectres en terme de resonances de fermi ne peut etre reduite a de simples bandes de combinaison, (iii) le couplage de davydov ne peut etre seul responsable de la complexite des spectres experimentaux, (iv) la relaxation directe joue un role preponderant sur les formes de raie et notamment sur les fenetres induites par les resonances de fermi, (v) le domaine de validite de l'approximation adiabatique est limite aux liaisons hydrogene faibles. Parallelement, une etude de l'origine dynamique de la forte anharmonicite des liaisons hydrogene a ete developpee. Par une transformation de galilee quantique generalisee, nous avons obtenu une description quantique de la liaison hydrogene au sein du groupe dynamique de schrodinger so(2,1). Les spectres ainsi obtenus presentent un grand polymorphisme, et rejoignent notamment dans certains cas particuliers ceux qui decoulent d'une etude en dehors de l'approximation de born-oppenheimer realisee par a. Witkowski.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204 p.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 200-204.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999 CHA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.