La photooximation du cyclododécane dans le chloroforme. : Réactivité du trichloronitrosométhane.

par Jean-Marc Camou

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Sylvie Lacombe.

Soutenue en 1999

à Pau .


  • Résumé

    La réaction de photooximation des alcanes par le chlorure de nitrosyle (NOC1)est utilisés industriellement par les sociétés Elf Atochem et Toyo Rayon pour synthétiser les monomères des polyamides 6 et 12. L'objectif de notre travail était d'étudier la faisabilité de la réaction de photooximation du cyclododécane dans un nouveau solvant : le chloroforme. Malheureusement, ce solvant n'est pas inerte vis-à vis du NOC1 et conduit à la formation de trichloronitrosométhane (TNM), de formule brute CC3NO en présence de lumière. Par conséquent, outre la faisabilité de la réaction dans le chloroforme, nous nous sommes également attachés à étudier la réactivité du TNM. Une triple approche expérimentale, spectroscopique et théorique nous a permis d'aborder notre travail après une synthèse des principales données bibliographiques (Chapitre 1). Les spectres UV-Visibles expérimentaux de NOC1 et du TNM ont été interprétés à l'aide de calculs ab initio dans un formalisme d'interaction de configuration. L'approche expérimentale décrite dans les chapitres 3 et 4 a consisté en la synthèse et la mise en œuvre des réactifs, ainsi qu'en l'évaluation des réactions photochimiques. Enfin le calcul des enthalpies des réactions réalisés grâce à la méthode de la fonctionnelle densité nous a permis de discuter les résultats expérimentaux dans le chapitre 5. Cette triple approche nous a conduit à proposer pour la première fois des schémas réactionnels cohérents pour NOC1 et pour CC1-3NO dans le chloroforme en présence d'alcanes. Ces schémas permettent d'une part de rationaliser les bons rendements de photooximation observés dans le chloroforme et de suggérer des méthodes de travail optimales dans ce solvant. D'autre part ils permettent également une meilleure compréhension des propriétés spectroscopiques et photochimiques de dérivés chloronitrosés, peu étudiés dans la littérature.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 324 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.315-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : US 18640
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.