Un nouvel anticancereux, le phenylacetate de sodium, teste in vitro sur des lignees tumorales mammaires humaines pour son pouvoir antiproliferatif et anti-invasif

par DEBORAH THIBOUT

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de MICHEL CREPIN.

Soutenue en 1999

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le phenylacetate de sodium, ou napa, est un nouvel agent antitumoral qui a donne de bons resultats, en phase i aux etats-unis sur des patients atteints de gliomes multiformes ou de cancer de la prostate. Son mecanisme d'action n'est pas encore clairement elucide. Nous avons utilise comme modele d'etude in vitro, quatre lignees epitheliales mammaires : hbl100, mcf-7, mcf-7ras et mda-mb-231. Notre travail permet de poser certaines hypotheses quant aux mecanismes d'action du napa. L'etude de la proliferation cellulaire en presence de napa a permis de montrer que le pouvoir anti-proliferatif du napa est cytostatique et differentielle en fonction de la tumorogenicite cellulaire. Cet effet est dose et temps dependant et l'action est reversible. Nous avons egalement mis en evidence un arret du cycle cellulaire en phase g0/g1 apres un traitement au napa. D'autre part, le napa induit l'apoptose d'un faible pourcentage de cellules traitees. Enfin, nous avons montre que le napa inhibe la synthese et/ou la secretion de facteurs de croissance necessaire a la proliferation des cellules epitheliales mammaires. Dans un second temps, nous avons mis en evidence le pouvoir anti-invasif du napa. Les cellules tumorales perdent leur capacite d'adhesion cellule-cellule et cellule-matrice extracellulaire. Nous avons montre que d'une part le napa restaure la capacite d'adhesion cellule-cellule en inhibant les phosphotyrosines des -catenines, augmente le nombre de molecules de e-cadherines a la surface des cellules mcf-7ras et inhibe la migration de cellule invasive. D'autre part, le napa renforce l'adhesion des cellules epitheliales a la matrice extracellulaire. Il stimule la presence du recepteur de l'urokinase a la surface cellulaire et favorise la liaison du recepteur de l'urokinase a la vitronectine. L'ensemble de nos resultats permet de proposer le napa comme un agent therapeutique potentiel dans le traitement de cancer du sein.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 209 p.
  • Annexes : 234 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999 051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.