Regulation des recepteurs beta adrenergiques par les hormones thyroidiennes dans les tissus adipeux : interactions avec l'amiodarone

par HOURIA ADLI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GERARD PERRET.

Soutenue en 1999

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les adipocytes expriment les 3 sous-types de recepteurs -adrenergiques (ar), 1-, 2- et 3-ar. Le 3-ar represente la population majoritaire dans les tissus adipeux brun (bat) et blanc (wat). Dans ces tissus, les hormones thyroidiennes (ht) augmentent la sensibilite -adrenergique aux catecholamines. L'amiodarone (am) est un anti-arythmique connu pour s'opposer aux effets des ht sur les -ar dans le cur. Dans notre travail nous avons etudie dans les 2 types de tissus adipeux : 1) les effets de la triiodothyronine (t3) sur l'expression et la fonction des -ar adipocytaires 2) l'interaction entre t3 et am. Dans le wat, nous avons montre que l'administration de la t3 a des rats euthyroidiens, augmente le nombre des 3-ar ainsi que la reponse et la sensibilite a l'agoniste 3-adrenergique. L'am n'antagonise pas ces effets de la t3. Dans le bat, la t3 diminue l'expression du 3-ar et ceci sans modifier l'activite de l'adenylyl cyclase en reponse a des agonistes 3-adrenergiques selectifs ou non. Cependant cette regulation negative du 3-ar est compensee par une augmentation de la quantite et de l'activite de gs et par une diminution de la quantite de gi. L'am s'oppose a la diminution du 3-ar induite par l'administration de la t3 a des rats thyroidectomises. A l'inverse de ce qui a ete observe dans le cur, l'am n'antagonise pas l'effet de la t3 sur l'expression du 1-ar. L'ensemble de ces resultats montre que : 1) la t3 module la transduction du message noradrenergique dans les tissus adipeux aux niveaux recepteur et post-recepteur 2) l'interaction entre t3 et am est tissu-specifique et depend du type du recepteur etudie. Nos travaux, en permettant une meilleure comprehension de la regulation des -ar adipocytaires contribuent a approfondir la physiologie du tissu adipeux. La connaissance de cette physiologie est indispensable a l'elaboration de nouvelles molecules pharmacologiques efficaces et denuees de toxicite dans le traitement de l'obesite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137 P.
  • Annexes : 388 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999 001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.