L'enfant dans le roman réunionnais d'expression française : proposition de lecture du texte romanesque réunionnais

par Lydie Condapanaïken-Duriez

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean-Louis Joubert.

Soutenue en 1999

à Paris 13 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail portant sur l'enfant dans le roman réunionnais couvre 150 ans de littérature. 41 textes de 27 auteurs sont étudiés depuis les marrons (premier roman réunionnais en 1844) jusqu'à la nuit cyclone (fin du corpus en 1994). La première partie inventorie les images de l'enfant dans le roman réunionnais avant 1960. Selon les convictions des romanciers, l'enfant non blanc, blanc ou adulte (femme, esclave, engage) incarne les dangers ou l'espoir du métissage, la perpétuation ou l'ébranlement de l'ordre colonial. Le silence romanesque de 1960 à 1975 est ensuite analyse à l'aune de la présence de l'enfant dans le roman québécois, mauricien ou antillais de cette période. Le roman et l'image de l'enfant qu'il reflète se révèlent être les fruits des conjonctures littéraires, éditoriales et politiques. La deuxième partie examine la prose réunionnaise à dominante autobiographique de 1977 à 1994. Elle brosse un tableau de l'enfance et du rapport de l'enfant à l'égard de sa filiation. Il s'agit de déceler les peurs, parfois les traumatismes mais aussi les symboliques de la maison, du cyclone, de l'arbre, des fêtes comme des indices de l'identité culturelle qui façonnent le romancier réunionnais. La troisième partie met au jour des thèmes et des images spécifiques: le sucre et la chaudière traitresse, la nourriture et l'identité, ou encore le viol et le galop d'un cheval blanc. Le rapport de l'enfant à sa filiation témoigne de ses valeurs rédemptrices : il soutient également le père terrorise ou la mère noire. Il souffre par ailleurs de l'absence paternelle et de la séduction maternelle. Il montre le chemin de la liberté au terme d'une purification. En définitive, l'enfant dans le roman réunionnais manifeste la pérennité de la difficulté identitaire depuis le début de l'histoire de l'île jusqu'à nos jours. Cependant, il porte en lui l'espoir d'accéder à la parole et à l'être, transcendant le malaise d'un jeune peuple, en travail nécessaire et dynamique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (660 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 605-631. Notes bibliographiques. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999 065
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.