Contribution a l'etude de la reponse a la contrainte hydrique chez phaseolus vulgaris l. Et vigna unguiculata (l. ) walpers : aspects physiologiques et implication de la phosphatidate phosphatase (pap)

par MARCEL GIOVANNI COSTA FRANCA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Daniel Laffray.

Soutenue en 1999

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail decrit quelques reponses physiologiques et moleculaires a la secheresse chez phaseolus vulgaris (pv) et vigna unguiculata (vu). Quatre cultivars de pv ont ete soumis a un stress hydrique pour evaluer l'importance relative de quelques mecanismes adaptatifs de resistance, a travers l'analyse de la croissance, de l'etat hydrique, des echanges gazeux et de certains indicateurs de tolerance cellulaire. Les cultivars carioca et ouro-negro, compares a a320 et xodo possedent des mecanismes de tolerance lies a une fermeture stomatique tardive et une retention d'eau dans les tissus plus elevee conduisant a une meilleure croissance sous secheresse. Les mesures de fuite d'electrolytes et des potentiels osmotiques des feuilles ont indique une resistance membranaire plus elevee et une capacite d'ajustement osmotique dans les deux cultivars tolerants. Comme les membranes sont les cibles principales des contraintes environnementales, la comprehension du fonctionnement des genes d'enzymes lipolytiques peut permettre de degager des strategies d'amelioration vegetale. Deux genes de la phosphatidate phosphatase (pap) ont ete clones chez vu. L'analyse des sequences en acides amines deduite de ces genes a indique que vupap-alpha pourrait coder pour une proteine chloroplastique et que vupap-beta coderait pour une proteine appartenant a la famille des pap2 deja decrites chez les animaux. L'expression des transcrits de ces deux genes est differemment modulee sous l'action de la secheresse chez des cultivars sensibles et tolerants de vu et pv. Une forte expression s'observe deja pour un deficit hydrique faible chez les cultivars tolerants, l'expression la plus forte etant obtenue pour le cultivar le plus resistant (epace). Les genes s'expriment aussi fortement a la reprise chez les deux cultivars de vu, ce qui nous a permis de soupconner l'implication en conditions de secheresse de la pap a la fois dans la signalisation cellulaire et dans le metabolisme de biosynthese des lipides.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 p.
  • Annexes : 190 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.