La vérité pratique fondée sur la lumière dans les oeuvres de Paul Eluard

par Choo-Ja Baik

Thèse de doctorat en Langue et littérature moderne et contemporaine

Sous la direction de Nicole Celeyrette-Pietri.


  • Résumé

    C'est la nostalgie de la lumiere qui se trouve dans l'oeuvre d'eluard au fondement de sa quete de verite, et surtout d'une verite pratique, pour la vie et pour la poesie. Eluard donne a la lumiere la valeur essentielle de source de tout etre et de toute vie. C'est la l'idee d'une lumiere proprement ontologique qui, lorsqu'elle intervient dans le monde phenomenal, se fait lumiere ontique, sensible et vivante. La lumiere est donc l'origine et l'essence de la realite. En tant qu'invisible elle est pour eluard le trefonds universel, l'archetype primordial, en tant que visible elle se diffuse sous la forme des phenomenes, par lesquels il peut donc, inversement, remonter jusqu'a leur origine, de sorte que c'est en la lumiere qu'il peut trouver de quoi fonder a la fois le sens de la vie et de la poesie, y decouvrant aussi bien la raison de leur essence que de leurs modalites. C'est dans cette optique qu'eluard veut reveler le monde comme l'incarnation et la transformation de la lumiere devenant sensible, visible et tangible. Etendant le regne de la lumiere au-dela du domaine metaphysique et physique, ou elle est la relativite qui permet toute relation, il la voit deja a l'oeuvre dans toutes les dimensions de la vie humaine, sociale, politique, artistique, morale, etc. Montrant dans le temps et l'espace les conditions physiques sine qua non de toute vie, eluard realiste mais moraliste, reclame le juste sentiment de cette insertion spatio-temporelle comme sens de l'ici-maintenant, seul capable de realiser la verite pratique qui permettra le bonheur commun de tous les hommes comme parachevement du regne de la lumiere.

  • Titre traduit

    ˜the œpratical truth based on light in the poetic works of paul eluard


  • Résumé

    It is the nostalgia for light that in the works of eluard lies at the foundation of his quest for truth and above all for a practical truth for life and poetry. Eluard assigns to light the essential value of a source for all being and all life. We have here the idea of a light which, being properly ontological becomes then ontical, perceptible and living, when it operates in the phenomenal world. Light is thus the very origin and essence of reality. As invisible it forms for eluard the universal ground, the primordial archetype ; as visible it diffuses in the forms of the phenomena which allow conversely eluard to go back to their origin, so that it is in light that it becomes possible for him to find enough for founding both the meaning of life and poetry, having discovered in light the reason for their essence as well as for their modalities. It is from this point of view that eluard undertakes to disclose the world as the very incarnation and transformation of light becoming perceptible, visible as well as tangible. Extending the kingdom of light beyond the metaphysical and physical realms, where light is the relativity by which every relation is possible, he sees it already at work in all the dimensions of human life, social, political, artistic, moral, etc. Showing in time and space the sine qua non conditions for all life, eluard as a realist but a moralist too, calls for the right feeling of this spatio-temporal insertion, that is the feeling of the here-now by which only the practical truth can be realized and so a shared happiness for mankind reached, which will be the completion of the kingdom of light.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (462 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 309 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.