Tomographie d'emission monophotonique cerebrale : contribution a la mise en uvre d'une methode de quantification absolue de la concentration radioactive

par PEDRO MIGUEL DINIS DE ALMEIDA

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Éric Petit.

Soutenue en 1999

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les derniers developpements en tomographie d'emission de simple photon (spect) ont surtout porte sur l'utilisation de mesures de transmission et d'algorithmes iteratifs pour permettre une correction de l'attenuation. Ces nouveaux outils peuvent etre associes a des methodes de correction du diffuse et des effets de resolution spatiale afin de quantifier, de maniere absolue, la concentration radioactive in vivo, chez l'homme. L'objectif de cette these etait de proposer une methode de quantification absolue developpee pour l'imagerie des petites structures du cerveau en spect. Cette methode etait fondee sur l'utilisation de mesures de transmission pour corriger l'attenuation. Les photons diffuses ont ete soustraits a partir de la mesure des evenements recueillis dans une fenetre compton. Les effets de la resolution spatiale ont ete pris en compte au moyen d'un algorithme de deconvolution. La dose potentielle de radiation recue par un patient au cours d'un examen de transmission a ete evaluee a l'aide de fantomes anthropomorphiques et de dosimetres adequats. Une evaluation preliminaire de la methode de quantification proposee a ete effectuee utilisant un fantome anthropomorphique de tete. Ensuite, des acquisition in vivo chez le babouin ont ete effectuees. Les valeurs de concentration radioactive fixee dans les striata obtenues en spect et en tomographie par emission de positions (pet) dans des conditions de mesure similaires ont ete comparees. Les mesures sur fantome anthropomorphique ont indique que les doses de radiation liees aux mesures de transmission n'etaient pas une limite a leur utilisation en clinique. Nous avons montre egalement que l'attenuation etait un phenomene particulierement penalisant en spect cerebral et que sa correction pouvait etre envisagee a l'aide d'une carte d'attenuation et d'un algorithme iteratif. Les corrections de l'attenuation, du diffuse et de la resolution spatiale, ont ameliore la precision des mesures des concentrations radioactives dans les striata du fantome. Les mesures in vivo chez le babouin ont montre que les valeurs de la radioactivite fixee dans les striata pouvaient etre mesurees en spect avec des erreurs comparables a celles trouvees en pet.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 269 P.
  • Annexes : 298 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.