Galeries marchandes interieures et commerces sur rue : evolution, dynamisme et integration. etudes de cas dans les hypercentres de toronto et de montreal entre 1975 et 1995

par Florence Smits

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Alain Metton.

Soutenue en 1999

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En 1976 la municipalite de toronto decidait d'arreter la promotion de la construction des espaces commerciaux souterrains. En 1992, l'administration municipale de montreal adoptait une position analogue. Les mesures prises visaient a preserver le commerce sur rue et a promouvoir l'animation dans les rues du centre-ville. Pourtant il ressort de l'etude du nombre des commerces que les infrastructures marchandes de ces espaces ont progresse alors meme que la population diminuait et que les banlieues etaient de plus en plus attractives. Cette croissance est liee a la construction des galeries marchandes interieures. Elles ont su drainer une clientele importante et preserver l'attrait du centre-ville. Certes, parallelement, les commerces sur rue ont eu tendance a disparaitre surtout ceux implantes loin des entrees des centres d'achats urbains. Depuis la crise economique du debut des annees 1990, l'impact modere des galeries sur les commerces sur rue apparait nettement ces derniers enregistrent une augmentation de leurs effectifs alors meme que les premieres, qui n'ont peut-etre pas su s'adapter et se renouveler suffisamment, semblent en difficulte. Une collaboration est necessaire entre les deux formes de commerce car elles sont avant tout influencees par les memes facteurs d'ordre economique et demographique.


  • Résumé

    To promote activity and retail at the street level, the city of toronto decided in 1976 to limit the construction of any further underground mall in the downtown core. In 1992, the city of montreal did the same. Nevertheless, the number of shops in the core of both municipalities over two decades has grown despite a reduction in the population base and an expansion of the suburbs. The emergence of indoor malls generated this growth and contributed in attracting people downtown. However, some street shops did close down, especially those located far from the malls entrances. Since the recession of the early 1990's, the number of street shops has increased significantly. In contrast, indoor malls, that may not have adapted and changed enough, have experienced some difficulties. From this research, one learns that the impact that indoor malls can have on the street stores (or vice-versa) is much less significant than the impact on both from overall economic and demographic factors. It shows that partnership must be developed between the indoor malls and the street retailers to face the competition from the suburbs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 467 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 230 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1571
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.