Mass und Macht d'Elias Canetti : Les enjeux d'un discours moral et anthropologique

par Nadine Rousseau-Kiker

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Gérard Raulet.

Soutenue en 1998

à Paris 12 .


  • Résumé

    Masse and a macht, une oeuvre atypique, apparemment inclassable, situee entre litterature et theorie, fascine le lecteur par son caractere hybride. Cette difficile identification suscite une interrogation sur le discours qui la sous-tend et ses enjeux. Une premiere etude des differents commentaires de l'ouvrage montre que celui-ci est souvent caracterise de maniere negative. Le discours n'est pas scientifique. Aucun systeme ne semble l'articuler. Il n'est porteur d'aucune morale normative. C'est un discours essayistique dissident dans lequel est pronee une resistance morale a la mort et a son utilisation a des fins de pouvoir, resistance qui permet d'esquisser une nouvelle ethique. Une analyse textuelle, reposant sur la categorie du temps, outil hermeneutique constitutif de notre demarche, revele que la resistance morale conduit a une denonciation constante des comportements de l'homme ancre dans la modernite et dans l'histoire. Seul un passage a la dimension phylogenetique de l'homme sauvegarde l'espoir utopique. Mais les invariants anthropologiques que sont la masse, l'animalite et la mort le compromettent. Des remedes sont neanmoins envisages et appliques dans le texte. Le remplacement de l'histoire par une apprehension genealogique de l'evolution humaine, la revalorisation d'un instant federateur et le recours a la metamorphose devraient deboucher sur l'instauration d'un monde utopique. Or, ces remedes ne resistent que difficilement a une conception anthropologique figee du monde. L'ecriture canettienne de nature essayistique ouvre un espace de liberte propice a l'utopie, vite envahi par une interpretation systematique rigide comme celle du cas schreber.


  • Résumé

    Masse and macht is an atypical work, eluding classification, in between literature and theory, and it fascinates its reader by its hybrid charakter. The difficulty in identifying the work raises the question of the nature and issues of its discourse. A preliminary study of critical commentaries shows that the work is often described in negative terms. Its discourse is not scientific. No real system underlies it. It conveys no moral standards. It is a dissident discourse, partaking of the essay, in which is advocated a moral resistance to death and its political abuses, thus allowing to outline a new ethic. A textual analysis based on the category of time, chosen as the hermeneutic tool of this study, shows that the moral resistance leads to a constant denunciation of man's behaviour rooted in modernity and history. A leap into man's phylogenetic dimension is the only utopian hope left. But it is compromised by the invariants of mass, animality and death. Some remedies, though, are envisaged and applied in the text. A passage from history to a genealogical perspective of man's evolution, the reassessment of a federating moment, and the recourse to metamorphosis should all lead to the institution of a utopian world. However these remedies can hardly withstand an ossified anthropological conception of the world. Canetti's writing, partaking of the essay, opens a free space favourable to utopia but this space is rapidly filled by rigid systematic interpretations as in the schreber case.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (416 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 179 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TT KIK
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.