Etude de différents effets de la néostigmine et de l'adrénaline sur la moelle épinière

par Hervé Bouaziz

Thèse de doctorat en Anesthésiologie, pharmacologie thérapeutique

Sous la direction de Jean-Xavier Mazoit.

Le président du jury était Kamran Samii.

Le jury était composé de Kamran Samii, Francis Bonnet, Dan Benhamou, Marcel Chauvin.

Les rapporteurs étaient Francis Bonnet.


  • Résumé

    Contrairement aux systèmes noradrénergique et sérotoninergique, l'implication du système cholinergique médullaire dans la modulation des messages nociceptifs a été assez peu étudiée. Dans la présente thèse nous rapportons des travaux expérimentaux ayant mis en évidence l’effet potentialisateur existant entre la néostigmine et la dexmédétomidine pour leur action antinociceptive, ou encore l'augmentation des taux d'acétylcholine dans la come postérieure de la moelle épinière secondaire à l’administration systémique de morphine. D'autre part, le rôle joué par l'intensité de la stimulation nociceptive dans l'efficacité analgésique de la néostigmine, administrée par voie intrathécale, est également rapporté. Les sous-types de récepteurs muscariniques impliqués dans l’effet analgésique et dans les modifications hémodynamiques observées, ainsi que l’implication du NO sont discutés. L'administration périmédullaire de néostigmine chez l'homme étant limitée par la survenue d'effets secondaires, nous nous sommes intéressés aux effets observés après administration périphérique de néostigmine. Dans une première étude, menée chez l’animal devenu hyperalgique, nous n'avons observé aucun effet anti­ allodynique secondaire à l'administration intraplantaire de néostigmine. De même, l'adjonction de néostigmine à la mépivacaïne (agent anesthésique local) au niveau axillaire chez l'homme ne s'est accompagnée d'aucun effet analgésique supplémentaire, alors que des effets secondaires gênants ont été observés. La survenue de ces derniers pourrait être en rapport avec la résorption systémique de la néostigmine à partir de son site d'injection. L'efficacité de l'administration périphérique de néostigmine reste à préciser par des études ultérieures. Par ailleurs, nous nous sommes intéressés à la neurotoxicité médullaire de l'adrénaline administrée par voie péridurale chez le lapin adulte et le lapereau. La baisse du débit sanguin médullaire semble parallèle à celle de la pression artérielle moyenne et sans rapport avec l'adjonction d'adrénaline aux anesthésiques locaux. Tout se passe comme si la zone de dépendance de la pression artérielle et du débit sanguin médullaire survenait plus précocement chez le lapereau par rapport au lapin adulte. Ce résultat souligne l'importance du monitorage hémodynamique ainsi que du traitement de toute baisse de pression artérielle chez le petit enfant.


  • Résumé

    In comparison to the noradrenergic and serotonergic systems, the role of the spinal cholinergic system in the modulation of pain has not been widely studied. We report the results of experimental work which demonstrates the synergistic antinociceptive effects of neostigmine and dexmedetomidine. We also report the increase in acetylcholine levels in the dorsal hom of the spinal cord following systemic morphine. The association between the intensity of the nociceptive stimulation and the analgesic efficacy of intrathecal neostigmine is also reported. The sub-types of muscarinic receptors involved in the analgesic effects and in hemodynamic changes as well as the role played by NO are discussed. The intrathecal administration of neostigmine in man is limited by secondary side effects. We were interested in the effects observed after peripheral administration of neostigmine. In the first study, performed in hyperalgesic animals, the injection of neostigmine into the plantar surface of the foot had no secondary antinociceptive effect. In a subsequent study the addition of neostigmine to mepivacaine (a local anesthetic agent) was not associated with any supplementary analgesic effects but was associated with troublesome side effects. These side effects may be explained by the systemic absorption of neostigmine from the injection site. The efficacy of peripherally administered neostigmine remains to be demonstrated in future studies. We were also interested in the neurotoxicity of intrathecally administered adrenaline in adult and infant rabbits. The reduction in spinal cord blood flow was directly related to a reduction in mean arterial pressure and was independent of the addition of adrenaline to the local anesthetic agents. The relationship between mean arterial and spinal cord blood flow was especially marked in infant rabbits. This finding emphasizes the importance in infants of hemodynamic monitoring and treatment of any reduction of mean arterial pressure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (97-[43]-120 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.100-114 (269 réf.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Saclay (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne). Service Commun de la Documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD/1999T034
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 799
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PARIS 11 KREMLIN BICETRE_1999_no_T034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.