Centres organisateurs de microtubules, hsp70 et phylogenie

par KARINE BUDIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de ANDRE ADOUTTE.

Soutenue en 1999

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Il a ete propose qu'un composant des centres organisateurs de microtubules (mtocs), reconnu par l'anticorps monoclonal ctr210, appartienne, chez un dinoflagelle, a la famille des hsp70, qui sont des proteines chaperons. Nous avons teste cette hypothese, d'une part en identifiant des genes d'hsp70 chez divers cilies et, d'autre part en isolant et en caracterisant les antigenes du ctr210 chez deux cilies (paramecium et tetrahymena). Les hsp70 obtenues ne semblent pas appartenir a la meme classe que celle du dinoflagelle. Nous avons utilise ces nouvelles sequences pour realiser des etudes phylogenetiques detaillees, qui ont permis de serieusement remettre en cause deux theories, celle de la construction progressive de la cellule eucaryote telle qu'elle semble etre decrite par les phylogenies basees sur l'arn ribosomique, et celle de la classification des procaryotes en monodermes/didermes. Les caracterisations biochimique et immunologique des antigenes du ctr210 chez plusieurs cilies ont montre que la decoration du ctr210 se localise au niveau du materiel entourant les corps basaux, en particulier dans la zone orale. Nous avons montre, grace a l'obtention de courtes microsequences et a des caracterisations immunologiques, que les antigenes du ctr210 de paramecium et tetrahymena, n'appartiennent pas a la famille des hsp70 et ne ressemblent a aucune famille de proteines connues. En revanche, nous les avons identifiees comme etant les tetrines, des proteines hautement insolubles formant des filaments dans la zone orale, prealablement decrites chez tetrahymena. Nous avons montre que des proteines apparentees aux tetrines existaient chez plusieurs autres cilies, des dinoflagelles, une algue verte, un euglenozoa et chez l'homme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 235 p.
  • Annexes : 278 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0gORSA(1999)407
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.