Etude de genes s'exprimant specifiquement dans le petale jeune de colza : application a la creation de colza apetale

par INES BROCARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Evelyne Téoule.

Soutenue en 1999

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Sclerotinia sclerotiorum est un champignon pathogene qui infecte le colza (brassica napus l. ) en colonisant d'abord le petale. L'ablation genetique du petale par expression d'une molecule cytotoxique pourrait permettre de lutter contre ce champignon. Pour que la structure de la plante ne soit pas alteree, le gene codant pour cette molecule doit etre place sous le controle d'un promoteur specifique du petale. Aucun gene decrit dans la litterature n'est exprime specifiquement dans le petale jeune entier. Par soustraction et hybridation differentielle, nous avons mis en evidence une famille de deux genes, bnp4 et bnp8. Ces genes sont exprimes fortement dans le petale mais egalement plus faiblement dans les etamines. Une experience d'hybridation in situ a montre que ces genes etaient exprimes dans les couches epidermiques du petale. Une analyse de leur region promotrice respective, par deletions et fusions a la sequence codante du gene rapporteur gus, a permis de montrer que le fragment ( 299, + 24) du gene bnp4 confere une specificite stricte dans le petale chez 40% des transformants d'arabidopsis thaliana obtenus. L'expression gus est localisee principalement dans l'epiderme. Ces genes codent une proteine membranaire putative de la membrane plasmique ou du reticulum endoplasmique. Une analyse phylogenique basee sur la sequence d'un fragment de la sequence codante des genes de colza a montre une forte conservation de la sequence parmi les differentes brassicacees etudiees. Le profil d'expression de ces genes est egalement bien conserve parmi ces especes. La molecule cytotoxique employee est la barnase. Des strategies a double composantes par complementation biochimique de deux peptides inactifs sont actuellement a l'etude dans la levure avant de le mettre en application chez les plantes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 p.
  • Annexes : 253 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014460
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.