Mesure locale de la vitesse a l'interface solide-liquide simple : glissement et role des interactions

par REMMELT PIT

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Liliane Léger.

Soutenue en 1999

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le comportement hydrodynamique d'un lubrifiant est en general decrit a l'aide des equations de navier-stokes avec pour condition aux limites (cl) de la vitesse l'hypothese classique de non-glissement. Cette hypothese ne repose toutefois sur aucun argument theorique fort et a des consequences importantes. Quelques modeles et techniques experimentales developpes recemment permettent d'obtenir des indications sur la cl mais ne donnent pas directement acces a la vitesse locale du liquide. Ce travail etudie la relation entre l'organisation moleculaire a une surface solide et la cl de la vitesse d'un liquide simple. Pour cela, nous avons developpe un montage de velocimetrie laser en champ proche (vlcp) permettant de sonder la vitesse d'un liquide a 100 nm de la paroi et a des taux de cisaillement entre 10 2 et 10 4 s 1 en etudiant le recouvrement de fluorescence apres photoblanchiment. Du fait de la forte diffusion des sondes l'analyse des courbes experimentales est delicate. Un modele simple suggere qu'une procedure de normalisation permet de relier la dynamique de recouvrement a une longueur de glissement b. Ceci est confirme par une simulation en deux dimensions reproduisant quantitativement les courbes experimentales. Cette analyse permet de comparer la cl d'un meme liquide sur differentes surfaces et de definir une valeur maximale de la longueur glissement. La comparaison des courbes vlcp obtenues avec l'hexadecane sur quatre surfaces differentes montre qu'un liquide simple peut glisser sur une surface solide. Les conditions de glissement sont liees a la nature chimique de la surface, mais aussi a sa rugosite locale. La friction la plus importante apparait sur une monocouche incomplete de molecules fluorees. En supposant b = 0 sur cette surface, nous obtenons b 170 nm sur du saphir hydrophile, et b 400 nm sur une monocouche methylee dense. L'etude de l'eau et du squalane est abordee de facon preliminaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 p.
  • Annexes : 204 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de céramique industrielle. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 85 PIT
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014419
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.