Etude in vivo de l'expression de la proteine codee par l'orf1 d'un retrotransposon-sans-ltr : le facteur i de drosophila melanogaster

par MARIA DEL CARMEN SELEME

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de DANIELLE TENINGES.

Soutenue en 1999

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les retrotransposons-sans-ltr sont une classe d'elements mobiles qui transposent par transcription inverse d'un intermediaire arn. Ces elements sont tres repandus dans le genome des eucaryotes. Les conditions necessaires a leur activite sont meconnues chez la plupart des organismes, cependant chez le facteur i de la drosophile, la transposition peut etre declenchee experimentalement, permettant l'analyse des produits specifiques de ce processus. Le produit d'expression de l'orf1 du facteur i, dont la fonction putative n'est pas connue, a ete caracterise in vivo. Pour cela un marqueur moleculaire heterologue (ha) a ete insere en debut et en phase de ce cadre de lecture. Cette insertion n'a pas affecte les capacites de transposition de l'element et a ete l'outil qui a permis de determiner sa frequence de transposition ainsi que la localisation in vivo du produit de l'orf1 au cours de la transposition. Ce produit, orf1p, est une proteine cytoplasmique exprimee dans la lignee germinale des mouches ou la transposition a lieu. Orf1p presente une localisation dynamique au cours de l'ovogenese, caracterisee par une migration au stade 8, du pole posterieur au cortex anterieur de l'ovocyte. Afin de determiner si des sequences cis etaient necessaires a la realisation de ce processus (defini comme phenotype loc ( + )), des elements diversement deletes de regions situees en 3 de l'orf1 ont ete construits. L'etude in vivo du patron d'expression d'orf1p produit par ces elements a permis de determiner que la manifestation du phenotype loc ( + ) necessite, pour s'exprimer correctement, la participation specifique d'une region de l'arn de i situee entre les nucleotides 2775 et 4949 de l'orf2. Le phenotype loc ( + ) suggere que orf1p serait impliquee dans le transport de complexes ribonucleoproteiques a proximite du noyau de l'ovocyte, cible de la retrotransposition. Il semble aussi que cette proteine ne participerait pas a l'integration de l'element au site chromosomique d'insertion.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 149 p.
  • Annexes : 125 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014370
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.