Synthese et etudes electrochimique de nouveaux complexants de fer (iii) contenant du soufre

par NADIA CHERAITI BENREDJEM

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de ALAIN GAVDEMER.

Soutenue en 1999

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le fer est un element necessaire a toute cellule vivante. Bien qu'il soit tres abondant dans la nature, sa disponibilite dans des conditions physiologiques est faible. Pour faire face a cette faible disponibilite, les micro-organismes ont eu recours a des strategies d'acquisition consistant a synthetiser des siderophores. Ce sont des biomolecules de faibles poids moleculaires possedant une haute affinite pour le fe(iii). A l'heure actuelle, on dispose d'un large eventail de methodes biochimiques pour la detection, l'isolement, la caracterisation et la synthese de siderophores. L'etude physicochimique, en particulier les proprietes redox du couple fe(iii)/fe(ii) des siderophores synthetiques, a une importance majeure dans la comprehension du mecanisme du transfert de fer. Ce travail decrit la preparation de siderophores synthetiques originaux analogues de l'enterobactine, mais contenant 1, 2 ou 3 atomes de soufre et incorporant par ailleurs des motifs chimiques couramment rencontres dans les metabolismes bacteriens (spermidine et methionine). On decrit egalement la synthese d'un ligand triphenol obtenu par une demethylation selective en position ortho. En vue d'une etude comparative des proprietes physicochimiques un autre ligand tricatechol ne contenant aucun heteroatome a ete prepare. Tous les ligands ont ete obtenus avec un bon rendement. A travers l'etude electrochimique de ces complexes, nous avons demontre que l'introduction d'un ou de plusieurs atomes de soufre entraine une augmentation notable des potentiels de reduction fe(iii)/fe(ii) qui tendent vers les valeurs des potentiels redox des reducteurs physiologiques. Les implications biochimiques de ces resultats restent a evaluer. Par ailleurs, la reactivite de l'oxygene avec un complexe reduit electrochimiquement, donnant naissance a de nouvelles especes, est rapportee. Grace a un nouveau piege synthetise, nous avons pu identifier et analyser ces especes en utilisant la technique de piegeage (spin trap) couplee a la rpe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 p.
  • Annexes : 187 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014340
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.