Mesures invitro et invivo des parametres de dissolution des oxydes mixtes d'uranium et de plutonium en milieu biologique

par SANDRINE MATTON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Genet.

Soutenue en 1999

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Durant la fabrication des combustibles mox, (u, pu)o 2, l'inhalation constitue la voie potentielle principale de contamination interne. La commission internationale de protection radiologique recommande la mesure experimentale de la granulometrie et des parametres de dissolution des differents composes specifiques d'origine industrielle. Tout d'abord, nous avons valide l'utilisation du perals, technique spectrometrique de scintillation liquide alpha, pour l'etude d'echantillons biologiques. Dans certaines conditions, cette methode permet une diminution significative de la limite de detection des rayonnements alpha apres separation des actinides selon leur etat de valence. Ensuite, nous avons etudie des poudres mox de type mimas, de composition chimique heterogene, de type solgel, de composition chimique homogene, et une poudre puo 2. Nous avons caracterise les proprietes physico-chimiques de ces poudres en terme de granulometrie, de surface specifique et d'activite, puis, nous avons mesure leurs parametres de dissolution in vivo, apres inhalation chez le rat, et in vitro. Ces etudes ont permis de fournir les parametres f r et s s tels qu'ils sont definis dans le modele de dissolution le plus simple propose par la cipr 66, avec leur variation statistique exprimee en ecart type. Par ailleurs, les etudes in vitro montrent que la valeur de s s peut varier selon le temps d'incubation. Enfin, nous avons developpe de nouvelles methodologies pour mieux apprehender les interactions des ions phosphate avec l'oxyde d'uranium qui interviendraient dans la toxicite chimique de cet actinide.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 p.
  • Annexes : 151 ref.

Où se trouve cette thèse ?