Modelisation de la causalite a partir de l'analyse des phenomenes temporels dans les langues naturelles : application au grec moderne

par ELENI GALIOTOU

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Gérard Ligozat.

Soutenue en 1999

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La communication des informations temporelles et causales en langue naturelle presuppose une etude de la facon dont la langue exprime ces informations tant au niveau de la phrase qu'au niveau du texte. Nous proposons un traitement de la causalite qui permet la constitution d'une base de connaissances causales en exploitant la composante temporelle des textes narratifs. Nous utilisons le systeme de classification aspectuelle de moens qui permet de representer les notions de causalite et d'autorisation regroupees sous le nom de consequentialite. Nous proposons un formalisation de la notion de consequentialite dans le cadre du formalisme des intervalles generalises de ligozat et bestougeff. La composante discursive de notre modele suit les grandes lignes de la srdrt d'asher. Nous mettons en correspondance systematique les relations discursives qui ont une incidence temporelle ou causale et les relations entre chaines typees. Nous obtenons ainsi un reseau de contraintes temporelles et un module de propagation de contraintes qui est responsable de la desambiguisation des relations temporelles ambigues. Ensuite, nous traitons de la causalite a partir du reseau de contraintes temporelles. Nous distinguons l'information causale implicite, qui est exprimee par les marqueurs causaux de la langue qui sont presents dans le texte, de l'information causale implicite qui est deduite du reseau de contraintes temporelles au moyen du mecanisme d'inference. Nous proposons une reformulation de la regle d'inference causale definie par nazarenko en termes de la relation de consequentialite. Ce modele temporel et causal, qui est base sur l'exploitation de l'information linguistique est applique a un corpus de courts recits de presse decrivant des accidents de la route en grec moderne. Une implementation de ce modele est realisee en utilisant le formalisme ale et le langage prolog.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 p.
  • Annexes : 165 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014291
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.