Etudes fonctionnelles des proteines de la famille de la stathmine

par OLIVIER GAVET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de André Sobel.

Soutenue en 1999

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La stathmine est une proteine ubiquitaire phosphorylee au cours du cycle cellulaire et en reponse a des facteurs controlant la proliferation et la differenciation des cellules. Elle est substrat des camk, des mapk, des cdks et de la pka et elle possede un domaine implique dans des interactions avec diverses proteines. Elle pourrait ainsi etre un relais integrant l'activation de voies de signalisation intracellulaires. La stathmine fait partie d'une famille de proteines dont les autres membres sont exclusivement neuronaux. L'etude de leurs regulations suggerent qu'elles pourraient etre impliquees dans la differenciation neuronale. Nous avons voulu etudier les roles de la stathmine et ses regulations par phosphorylation. Nous avons genere des formes mutees de la stathmine non phosphorylables et pseudo-phosphorylees et analyse les perturbations cellulaires induites par leur surexpression. La surexpression d'une forme non phosphorylable de la stathmine perturbe aussi bien la reponse des cellules a une stimulation extracellulaire que leur progression en mitose revelant l'importance de sa regulation par phosphorylation. Au cours de cette these, un autre laboratoire a montre que la stathmine pouvait depolymeriser les microtubules in vitro. In vivo, nous avons observe que la stathmine peut depolymeriser les microtubules en interphase et que sa phosphorylation en mitose attenue son activite permettant la formation du fuseau. Des anticorps diriges contre ses sites phosphoryles ont permis d'etudie les regulations de sa phosphorylation au cours du cycle cellulaire. En collaboration avec le laboratoire de m. Bornens, nous avons decrit une regulation de sa phosphorylation dependante de la polymerisation des microtubules. L'activite destabilisatrice des microtubules est conservee chez les autres proteines de la famille et leur localisation dans des neurones montre qu'elles ont une distribution specifique certainement en relation avec leurs fonctions sur le reseau microtubulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 p.
  • Annexes : 213 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014225
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.