K-theorie bivariante pour les algebres de banach et conjecture de baum-connes

par Vincent Lafforgue

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Jean-Benoît Bost.

Soutenue en 1999

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Je suis parvenu dans ma these a construire une k-theorie bivariante pour les algebres de banach. Cela m'a permis de demontrer la conjecture de baum-connes pour les groupes de lie semi-simples et les groupes reductifs p-adiques, ainsi que pour les sous-groupes discrets de type fini de sl#3(f), avec f une extension finie de q#p et pour les sous-groupes discrets cocompacts de sp(n, 1), sl#3(r) et sl#3(c). J'ai aussi demontre une conjecture analogue a la conjecture de baum-connes pour les algebres l#1 (et plus generalement toutes les bonnes completions) des sous-groupes fermes des groupes de lie semi-simples et des groupes reductifs p-adiques.

  • Titre traduit

    Bivariant k-theorie for banach algebras and the baum-connes conjecture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 108 P.
  • Annexes : 46 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014153
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.