Etude theorique et operationnalisation des modeles graphiques de representation des connaissances de la methode m. K. S. M

par BORIS CHARRETON

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Louis Ermine.

Soutenue en 1999

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les presents travaux de these ont ete effectues au sein du commissariat a l'energie atomique (cea) et plus precisement du groupe de gestion des connaissances. Ainsi que le revele le nom de ce groupe, le cea est aujourd'hui confronte a des problemes concernant la gestion de son patrimoine de connaissances. En particulier, les nombreux departs a la retraite des experts conduisent a une fuite subite et globale du savoir-faire du cea accumule pendant 50 ans. Le cea a pour objectif de capitaliser la connaissance et met en uvre, a cette fin, une methodologie de gestion des connaissances appelee mksm (methodology for knowledge systems management) qu'il a lui-meme developpee et qu'il contribue a faire evoluer. Mksm circonscrit une connaissance en l'abordant comme un systeme, un systeme de connaissances, qu'elle observe selon plusieurs points de vue. A chacun de ces points de vue est associe un formalisme graphique permettant de le decrire. Le caractere graphique des formalismes est destine a offrir une bonne comprehension des modeles. Concretement, la methode est initiee par des entretiens avec des experts du domaine etudie. A partir de ces entretiens sont elabores des modeles graphiques des points de vue mentionnes ci-dessus lesquels reunis proposent une vision globale et intelligible du systeme. La these concerne deux de ces formalismes : les reseaux semantiques qui modelisent la connaissance dite statique (les concepts) et les taches qui modelisent celle dite dynamique (l'utilisation des concepts). Elle vise a realiser leur operationnalisation. Plus precisement, nous comprenons la notion d'operationnalisation de modeles comme leur transformation et leur implantation dans un systeme informatique dont les possibilites (edition, automatisation, calcul, memorisation, simulation) ameliorent leur exploitation. La notion d'exploitation reste large depuis la simple edition de modeles jusqu'a la resolution de problemes en passant par des modifications organisationnelles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL., 391 P.
  • Annexes : 150 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014138
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.