Croissance racinaire du mais (zea mays l. ) sous deficience en phosphore. Etude experimentale et modelisation

par ALAIN MOLLIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de SYLVAIN PELLERIN.

Soutenue en 1999

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail etudie l'effet d'une deficience en phosphore sur la construction de l'arborescence racinaire du mais. Un modele predictif est ensuite propose et evalue. L'effet d'une deficience en p sur le developpement aerien et racinaire du mais a ete etudie au champ a 3 niveaux d'offre en p, et en hydroponie par une experience de sevrage en p. Une deficience en p reduit tres tot et tres fortement la croissance foliaire. La reduction d'accumulation de biomasse totale par plante est principalement expliquee par cette reduction de surface foliaire. Immediatement apres un sevrage en p, la croissance racinaire est legerement stimulee. Cette stimulation coincide avec un accroissement de la teneur en sucres solubles dans les apex. A plus long terme elle est par contre reduite, mais plus tardivement et moins fortement que la croissance aerienne. Les processus de construction de l'arborescence racinaire affectes sont l'emission des racines adventives primaires et l'allongement des racines laterales. L'allongement des racines primaires, et les densites de laterales, sont peu affectes. Ces effets s'apparentent a ce qui est observe lorsque la croissance racinaire est limitee par la disponibilite en assimilats carbones. Une deficience en p affecterait la morphogenese racinaire uniquement via son effet sur la croissance foliaire et ses consequences sur l'assimilation et la repartition du carbone dans la plante. Le modele propose combine un modele d'interception du rayonnement et de production de biomasse et un modele d'architecture racinaire. L'allongement potentiel des racines a chaque pas de temps depend de la temperature et de leur diametre apical. Leur allongement effectif depend du rapport entre la biomasse allouee aux racines et la biomasse necessaire pour satisfaire la somme des allongements potentiels. Le modele teste sur un jeu de donnees independant, restitue de facon satisfaisante la nature des processus racinaires affectes dans le traitement deficient en p.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 P.
  • Annexes : 196 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014137
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.