Spectres d'absorption de la molecule de co dans le vuv : experiences de laboratoire et observations du disque de -pictoris

par ANTOINE JOLLY

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de JEAN-LOUIS LEMAIRE.

Soutenue en 1999

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Grace aux observatoires spatiaux comme le telescope spatial hubble (hst), co peut etre detecte dans le milieu interstellaire par ses absorptions dans l'ultraviolet du vide (vuv). La densite colonne, la temperature et la vitesse de turbulence peuvent etre determines si les forces d'oscillateur des transitions observees sont connues. Le travail presente ici avait pour but initial de mesurer les forces d'oscillateur des bandes de la transition a(v)x(v) de co pour atteindre les niveaux vibrationnels plus eleves et reduire les contradictions entre les differentes valeurs disponibles. Une premiere experience de photoabsorption a haute resolution avec un laser vuv a permis de lever une grande partie des incertitudes pour 9<v<17. Une seconde experience sur le synchrotron superaco a permis ensuite de mesurer les forces d'oscillateur des bandes jusqu'a la limite de dissociation de l'etat a (v = 23). Ces resultats ont ete confirmes par des travaux theoriques et d'autres travaux experimentaux. On dispose donc maintenant de forces d'oscillateur quasiment definitives pour l'interpretation des observations. Par ailleurs, l'intensite des bandes intersystemes de co a ete etudiee experimentalement avec superaco. De nouveaux calculs sont en accord avec les resultats obtenus et les contradictions qui existaient auparavant sont maintenant levees. Les bons resultats que nous avons obtenus sont en grande partie dus a la technique d'analyse utilisee a savoir la simulation des spectres suivie d'un ajustement par moindres carres sur les spectres experimentaux. Cette technique a ete appliquee a l'analyse des spectres d'absorption de co observes par le hst dans le disque de l'etoile -pictoris. Nous avons determine la densite colonne de co et sa temperature confirmant ainsi l'origine cometaire de co et des poussieres qui forment le disque. D'autres especes atomiques et ioniques presentes autour de l'etoile ont egalement ete etudiees afin de mieux comprendre leur origine.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 P.
  • Annexes : 115 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014128
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.