Categories de modeles du parallelisme

par REMI MORIN

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Brigitte Rozoy.

Soutenue en 1999

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans une premiere partie, ce memoire etudie des representations de systemes paralleles constituees d'un automate et d'une relation d'independance qui indique quelles actions sont susceptibles d'etre executees simultanement par des processus differents. Ces automates paralleles permettent de representer les reseaux de petri saufs et les automates asynchrones de zielonka. Par analogie avec le probleme de la synthese de reseaux, nous posons la question de savoir quels automates paralleles correspondent effectivement a un systeme d'automates communicants. Nous resolvons ce probleme pour diverses classes de systemes comme par exemple les produits d'automates a la arnold-nivat ou les automates asynchrones a lecture concurrente. Nous nous interessons ensuite en particulier aux automates paralleles qui modelisent un systeme d'agents communicant soit par envoie de messages, soit par memoires partagees. Dans une seconde partie, nous etudions deux modeles qui permettent de decrire les executions des reseaux de petri non-saufs. D'une part, nous introduisons une notion de trace locale qui generalise les traces de mazurkiewicz classiques et qui est adaptee aux phenomenes de concurrence locale et d'autoconcurrence. D'autre part, nous caracterisons le pouvoir d'expression des structures d'evenements locales ; ce modele introduit par hoogers, kleijn et thiagarajan est une extension des structures d'evenements premieres avec conflit binaire ; il permet d'etendre aux reseaux de petri generaux la notion de depliage introduite par nielsen, plotkin et winskel, et utilisee par macmillan puis esparza pour etablir des techniques de verification automatique. Nous developpons alors une methode tres generale de traduction des traces locales en structures d'evenements locales ; ceci nous conduit a une etude exhaustive des interpretations semantiquement correctes de la notion d'evenement ainsi qu'a de multiples variations de la notion de depliage pour les reseaux de petri.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 291 P.
  • Annexes : 87 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014123
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.