Trompe-l'oeil littéraires au XVIIe siècle : d'une esthétique de la surprise à la tentation du silence

par Lionel Philipps

Thèse de doctorat en Littératures françaises

Sous la direction de Jacques Prévot.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Du trompe-l'oeil, procede cher a l'esthetique baroque parce qu'il cree l'illusion la plus parfaite en meme temps que, s'avouant oeuvre d'art, il la denonce le plus parfaitement, il existe des formes litteraires. La reflexion a laquelle celles-ci invitent leur lecteur est d'une eclairante modernite et temoigne de la crise intellectuelle majeure du xviie. Donnant de lui-meme une image trompeuse, letexte contraint son lecteur a reflechir sur sa propre surprise, sur sa contribution a l'elaboration d'un sens et a s'affranchir de ses automatismes interpretatifs. La reference au genre est un premier moyen de creer l'illusion. Plus le genre choisi est rapidement reconnaissable, plus l'effet de surprise est grand ; d'ou l'interet de travailler de cette maniere au xviie a partir du genre phare qu'est alors l'epopee. Le poete peut encore surprendre son lecteur en contrariant une exigence plus fondamentale que celles du genre, qui est que le texte est un tout complet. Ainsi, fonctionnent comme trompel'oeil de nombreux textes dont l'inachevement volontaire et finalement revendique est une nouvelle invitation a reflechir sur la finalite et les limites de leur lecture. L'ecriture en trompe-l'oeil, ecriture du doute finit par prendre sa forme la plus radicale : le doute de l'ecriture. Ecrire qu'on peine a ecrire, ultime forme de la tromperie. Se forgent alors des images nouvelles et paradoxales du poete par luimeme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 439 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 149 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-162 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.